Ecole à la maison : serveurs de l'Education Nationale déjà surchargés et certains victimes d'attaques informatiques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Education
Jean-Michel Blanquer
Jean-Michel Blanquer
©AFP

Bugs

Ecole à la maison : serveurs de l'Education Nationale déjà surchargés et certains victimes d'attaques informatiques

Première journée de cours à distance marquée par des problèmes techniques

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer,évoqué auprès de FranceInfo "des attaques informatiques apparemment venues de l'étranger pour empêcher les serveurs de fonctionner".

Evoquant le cas de difficultés de connexion sur de nombreux espaces numériques de travail (ENT), qui dépendent des collectivités locales, le ministre a reconnu des problèmes pour "la région Ile-de-France" et "une ou deux" autres régions, pour des ENT qui "dépendent d'un opérateur [OVHCloud] qui a eu un incendie à Strasbourg il y a quelque temps qui n'a pas pu faire face à l'afflux de connexions ce matin".

Les syndicats critiquent cette situation "L'impossibilité d'utiliser les outils institutionnels aux premières heures de cette nouvelle période d'enseignement à distance risque d'aggraver encore le décrochage", a réagi Sud Education dans un communiqué.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !