DSK plaide non-coupable de crimes sexuels | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Dominique Strauss-Kahn a chuchoté "not guilty" devant le tribunal pénal de New York ce lundi.
Dominique Strauss-Kahn a chuchoté "not guilty" devant le tribunal pénal de New York ce lundi.
©

Retour à la barre

DSK plaide non-coupable de crimes sexuels

L'ancien directeur du FMI a déclaré qu'il plaiderait non coupable lors de son audition devant le tribunal pénal de New York ce lundi. Prochaine audience le 18 juillet.

[Mis à jour 15h28]

L'audience de DSK est terminée. Le prochain rendez-vous avec la justice est fixé au 18 juillet à 14h. Dominique Strauss-Kahn a quitté la salle d'audience du tribunal pénal de New York en compagnie de son épouse Anne Sinclair et de sa fille Camille. 
Les avocats vont enfin pouvoir prendre connaissance des éléments de preuve de la défense. La bataille des experts va pouvoir commencer. 

[Mis à jour 15h26]

DSK plaide non coupable des crimes sexuels dont l'accuse Nafissatou Diallo, la présumée victime. 

[Mis à jour 15h23]

Le juge Michael Obus vient de s'installer dans la salle d'audience. Il énonce les accusations qui pèsent sur DSK.    

[Mis à jour 15h17]

DSK arrive à la barre. Son épouse, Anne Sinclair est installée au premier rang dans la salle d'audience. 

[Mis à jour 15h07]
Les avocats de DSK, William Taylor et Benjamin Brafman, viennent d'entrer dans la salle d'audience. Ils adressent des salutations amicales à l'équipe du procureur. 

[Mis à jour 14h48]

Une manifestation se tient devant le tribunal à l'arrivée de DSK. Des femmes de ménages se sont rassemblées et crient "shame on you" ( Honte à vous, ndlr) en s'adressant à DSK. 
Quant aux journalistes, présents pour suivre l'affaire, il ne seront pas tous sur le même piédestal : la presse américaine sera prioritaire pour entrer dans la salle d'audience.  

[Mis à jour 14h33]

Dominique Strauss-Kahn vient de quitter son domicile à New York pour se rendre au tribunal. 

Sauf surprise, Dominique Strauss-Kahn devrait plaider non-coupable à New York cet après-midi. Au cours d'une audience courte et technique, l'ancien directeur du FMI doit ainsi formaliser le système de défense qu'il va adopter dans les suites de la procédure. L'AFP anticipe :

"Dominique Strauss-Kahn, qui nie les faits qui lui sont reprochés, va donc plaider non-coupable, ce qui signifie qu'un procès sera organisé dans les prochains mois, et qu'il devra affronter sa victime présumée, une jeune femme de 32 ans d'origine guinéenne."

En cas de coup de théâtre - s'il décidait de plaider coupable - DSK serait fixé immédiatement sur sa peine de prison, vraisemblablement 5 ans d'après les experts cités par l'AFP.

Un autre type de rebondissement pourrait être concocté par le camp DSK, comme l'explique à France Info l'avocat new-yorkais Ron Kubi :

"Ce n’est pas au programme officiel de cette audience mais un avocat intelligent peut très bien se lever et annoncer "Votre Honneur, nous avons découvert que cette femme de chambre avait déjà été arrêtée 5 fois pour prostitution"… Imaginez si cela arrive, le lendemain, c’est évident , ça fait la Une de tous les journaux avec un gros titre : " La femme de chambre est une prostituée"Donc s’ils ont des informations, ils peuvent lâcher une bombe atomique ce matin, ou au moins une petite grenade."

Enfin, Les Echos s'intéressent à l'hypothèse d'un arrangement financier du camp DSK avec la victime. Cette dernière renoncerait alors à coopérer avec l'accusation.

France 2 et TF1 consacreront des éditions spéciales à l'audience dès 15h.

Lu sur l'AFP

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !