Centenaire du droit de vote des femmes en Angleterre: hommage aux héroïnes du passé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Centenaire du droit de vote des femmes en Angleterre: hommage aux héroïnes du passé
©NIKLAS HALLE'N / AFP

Le retour des suffragettes

Centenaire du droit de vote des femmes en Angleterre: hommage aux héroïnes du passé

Des milliers de femme ont manifesté à travers tout le Royaume-Uni pour marquer le centième anniversaire du droit de vote des femmes britanniques.

Des milliers de femme ont manifesté à travers tout le Royaume-Uni pour marquer le centième anniversaire du droit de vote des femmes britanniques. 

En effet, le 6 février 1918, le Parlement britannique votait «la loi sur la représentation populaire» ouvrant le droit de vote aux femmes de plus de trente ans. Il faut attendre 1928 pour que ce droit soit étendu à toutes les femmes dès l’âge de 21 ans.

Dans les rues, le mouvement des suffragettes à l’origine de cette avancée historique, était évoqué par les tenues des manifestantes. Un défilé de blanc, vert et violet, couleurs emblématiques des militantes du siècle dernier, a envahi les grandes villes du pays.

« Alors que nous nous souvenons des militantes héroïques du passé qui se sont battues pour inclure la voix de tous les citoyens dans notre débat public, nous devrions réfléchir aux valeurs et aux principes qui guident notre conduite dans le débat actuel» a déclaré la première ministre Theresa May à l’occasion de cet anniversaire emblématique. Elle en a également profité pour annoncer un plan de lutte contre les insultes et les intimidations en ligne visant notamment les femmes, noires, issues de minorités ethniques ou de la communauté LGBT.

Lu sur le New York Times

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !