Donald Trump vs Joe Biden : suivez la journée de l’élection présidentielle américaine du mercredi 4 novembre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Trump et Biden
Trump et Biden
©Mandel NGAN

Maison Blanche

Donald Trump vs Joe Biden : suivez la journée de l’élection présidentielle américaine du mercredi 4 novembre

Les sondages ont finalement surestimé le vote démocrate et il faudra peut-être plusieurs jours pour départager les deux concurrents

MERCREDI 4 NOVEMBRE

[22h00]

À 22 h, heure française, Joe Biden recueille les voix de 248 grands électeurs et Donald Trump 214. Pour rappel, la majorité absolue est à 270 voix et les sièges de 79 grands électeurs sont encore attendus. 

[21h30]

Donald Trump demande un recours pour suspendre le dépouillement des voix en Pennsylvanie. 

[20h30]

Joe Biden l’emporte dans le Wisconsin avec 49,6% des suffrages contre 48,9% pour Donald Trump. 

[18h15]

Selon l’entourage de Joe Biden, le candidat a gagné l’état du Wisconsin avec une différence de 20 698 voix. 

[17h30]

Le président brésilien réitère son soutien à Donald Trump. Depuis le début de la campagne, il n’a eu cesse ce souhaiter la réélection du président des États-Unis. Il l’a d’ailleurs affirmé à des sympathisants devant le palais présidentiel de Brasilia “Vous savez qui je soutiens, j’ai été clair”. 

[16h04]

Le président des États-Unis réagit sur Twitter face à la remontée de Joe Biden en mettant en doute les bulletins de vite le décompte des voix dans les États démocrates. 

"Hier soir, je menais, souvent largement, dans de nombreux États clés, dans presque toutes les instances dirigées et contrôlées par les démocrates. Puis, un par un, ils ont commencé à disparaître comme par magie alors que les bulletins de vote surprises étaient comptés. TRÈS ÉTRANGE, et les «sondeurs» se sont complètement et historiquement trompés !",

[15h49]

Retournement de situation dans le Michigan, l’un des états-clés du scrutin. Après 89,1 % des votes pris en compte, Joe Biden mène avec 49,2 % des voix. Une situation qui s’est aussi aperçu dans quatre états qui pourraient lui suffire à devenir président des États-Unis.  

[15h00]

Après une courte pause, les États clefs de Pennsylvanie, du Nevada, du Michigan et de la Géorgie  reprennent leurs opérations de dépouillement. Grâce à ces dizaines de milliers de bulletins nous pourronsenfin savoir qui a une longueur sur l’élection. 

Les résultats sont toujours attendus dans sept états. Sept états cruciaux pour départager les deux challengers. 

Actuellement Joe Biden dispose de 238 grands électeurs et Donal Trump 213. Après s’être exprimé, ce dernier a revendiqué avoir « gagné » l’élection face à son rival sans attendre les résultats des sept états cruciaux. Depuis la Maison Blanche, il a évoqué une fraude durant cette élection et qu’il allait saisir la Cour Suprême sans toutefois évoquer le motif.

[13h00]

Les résultats sont toujours attendus dans sept états. Sept états cruciaux pour départager les deux challengers. 

Actuellement Joe Biden dispose de 238 grands électeurs et Donal Trump 213. Après s’être exprimé, ce dernier a revendiqué avoir « gagné » l’élection face à son rival sans attendre les résultats des sept états cruciaux. Depuis la Maison Blanche, il a évoqué une fraude durant cette élection et qu’il allait saisir la Cour Suprême sans toutefois évoqué le motif.

[12h00]

Ce midi heure française, il est impossible de dire qui de Biden ou de Trump est le vainqueur. Il faudra peut-être plusieurs jours pour départager les deux concurrents.

Ceci alors qu'il reste plusieurs Etats qui n'ont pas encore publié de résultats comme la Caroline du Nord (15 grands électeurs), la Géorgie (16 grands électeurs), la Pennsylvanie (20 grands électeurs),  oule Wisconsin (10 grands électeurs).

Lors de sa prise de parole, Donald Trump a accusé les démocrates de vouloir "voler" la présidentielle.

[7h30]

Ce matin Biden était en tête en nombre de grands électeurs. A 7.30 h, heure de Paris on comptait 224 grands électeurs pour Joe Biden et 213 pour Donald Trump. Il faut 270 grands électeurs pour gagner.

"On est devant et de loin, mais ils essaient de voler l'élection. Jamais nous ne les laisserons faire", a accusé Donald Trump dans un tweet contre lequel Twitter a mis en garde ses utilisateurs, le réseau social interdit les messages qui « sapent la confiance dans le processus électoral ». 

Comme lors du duel Hilary Clinton contre Donald Trump, les sondages ont surestimé l'avance des democrates.

Par ailleurs BFM TV souligne que Biden est resté fidèle à lui-même jusqu'à la fin de la campagne, en commettant mardi une série de lapsus embarrassants,  confondant ses petites-filles et disant présenter à un groupe d'électeurs son fils Beau... qui est décédé en 2015. Il a aussi fait une erreur en présentant sa  petite-fille Natalie", dit-il, en prenant en fait par les épaules une autre de ses petites-filles, Finnegan, avant de reconnaître son erreur.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !