Donald Trump regrette ses remarques blessantes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Donald Trump regrette ses remarques blessantes
©Reuters

Pardonnez-moi car j'ai péché

Donald Trump regrette ses remarques blessantes

"Parfois, dans le feu de l'action dans un débat, ou en s'exprimant sur de multiples sujets, on ne choisit pas les bons mots ou on dit la mauvaise chose"

Le jeudi 18 août, lors d'un meeting à Charlotte, en Caroline du Nord, Donald Trump a pris les observateurs à contre-pied avec une étonnante confession. "Parfois, dans le feu de l'action dans un débat, ou en s'exprimant sur de multiples sujets, on ne choisit pas les bons mots ou on dit la mauvaise chose."

Le candidat républicain à la présidentielle américaine a en effet formulé des regrets pour ses paroles blessantes prononcées au cours de sa campagne. Après un second remaniement de son équipe mercredi et face à de mauvais chiffres dans les sondages, il a tenu à donner à son discours une ligne plus optimiste. "Cela m'est arrivé", a-t-il poursuivi, faisant rire ses partisans. "Et, vous n'êtes pas obligés de me croire, mais je le regrette (...). Je le regrette, en particulier lorsque cela a pu blesser des gens personnellement." "L'enjeu est trop important pour que nous nous laissions détruire par ces questions", a-t-il ajouté.

Côté démocrate, on accueille les "regrets" de Donald Trump avec ironie. "Les excuses de ce soir ne resteront qu'une phrase bien écrite tant qu'il ne nous dira pas laquelle de ses nombreuses déclarations insultantes et brutales il regrette", estime une porte-parole d'Hillary Clinton, Christina Reynolds. "Donald Trump a commencé sa campagne en insultant les gens. Il a continué ainsi, chacun des 428 jours qui se sont écoulés depuis, sans jamais exprimer de honte ou de regrets."  

Il ne recommencera plus (ou presque)  

Kellyanne Conway, la nouvelle directrice de campagne du milliardaire, a promis que le candidat tiendrait désormais un discours plus discipliné et "exaltant", sans pour autant se censurer. "Nous aimerions apporter un message exaltant, optimiste, centré sur la politique et directement adressé au peuple américain", a-t-elle déclaré sur la chaîne de télévision CBS, ajoutant qu'elle était confiante dans la capacité de Donald Trump à rendre son discours plus précis. Cependant, pour elle, "le message doit avoir de la substance. Il doit aborder les principaux problèmes".

Kellyanne Conway a indiqué qu'un discours plus discipliné ne signifiait pas pour autant la fin du style imprévisible et spontané de l'ancienne star de la téléréalité. "Nous allons nous assurer que Donald Trump se sente à l'aise dans sa propre peau, qu'il ne perde pas cette authenticité (...)", a-t-elle déclaré sur CNN, où elle était également invitée jeudi matin. "En un sens, il faut qu'il reste lui-même", a-t-elle indiqué. Pour Kellyanne Conway, Donald Trump "ne regarde pas les choses à travers un prisme politique" comme la plupart des hommes politiques, mais "parle de la même manière que les Américains".

>>> A lire aussi : Présidentielle américaine : Hillary Clinton peut-elle encore perdre ?

Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !