Donald Trump aurait divulgué à Moscou les détails d'une opération secrète israélienne contre l'Etat islamique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Donald Trump aurait divulgué à Moscou les détails d'une opération secrète israélienne contre l'Etat islamique
©NICHOLAS KAMM / AFP

Confiance trahie ?

Donald Trump aurait divulgué à Moscou les détails d'une opération secrète israélienne contre l'Etat islamique

Selon des informations du magazine Vanity Fair, les services secrets israéliens avaient réussi à mettre sur écoute l'organisation djihadiste.

Selon des informations du magazine Vanity Fair, Donald Trump a divulgué à des responsables russes les détails d'une mission classée "top secret", menée en mai dernier par le Mossad et le commando d'élite "Sayeret Matkal", dans un territoire de l'Etat islamique en Syrie.

Vanity Fair s’appuie sur les témoignages d’experts des opérations du renseignement israélien, qui décrivent une impressionnante action d’espionnage. Selon le magazine, deux hélicoptères Sikorsky CH-53 transportant des commandos israéliens et des agents du Mossad se sont rendus au nord de la Syrie. L'équipe a ensuite été transférée en jeep vers leur cible, où les commandos ont monté la garde pendant que les agents du Mossad installaient un dispositif espion, mettant sur écoute une cellule de l’État islamique. Grâce à ce dispositif, les services secrets auraient ont eu la confirmation que l’organisation djihadiste avait développé des bombes destinées à être placées dans des ordinateurs portables, et que ces explosifs ne pouvaient pas être détectées par les services de sécurité des aéroports.

Israël a partagé cette information avec les Etats-Unis. Le président américain aurait alors révélé ses détails à Serguei Lavrov, ministre des Affaires étrangères,  et Serguei Kislyak, qui était à ce moment l’ambassadeur russe à Washington, le 10 mai dernier, lors d’une réunion à la Maison Blanche. Une décision qui a provoqué la colère des Israéliens, ses derniers craignant notamment que la Russie partage ses informations avec l’Iran. "Trump nous a trahis" lâche notamment un officier israélien dans les colonnes de Vanity Fair.

Lu sur Vanity Fair

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !