Donald Trump a réussi à convaincre le roi Salmane d'augmenter la production de pétrole en Arabie Saoudite | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Donald Trump a réussi à convaincre le roi Salmane d'augmenter la production de pétrole en Arabie Saoudite
©SAUL LOEB / AFP

L'art du deal

Donald Trump a réussi à convaincre le roi Salmane d'augmenter la production de pétrole en Arabie Saoudite

Donald Trump vient d'annoncer ce samedi que l'Arabie Saoudite allait augmenter la production de pétrole afin de juguler les tarifs à l'échelle internationale.

Le président américain Donald Trump est encore une fois porteur d'une bonne nouvelle. Le locataire de la Maison Blanche a annoncé, ce samedi 30 juin, que le roi Salmane d'Arabie Saoudite avait bien voulu accepter sa demande d'augmenter la production de pétrole afin de faire baisser les prix mondiaux. 

"Je viens de parler au roi Salman de l'Arabie saoudite et je lui ai expliqué, qu'en raison de la tourmente et la désactivité en Iran et au Vénézuela, je demande que l'Arabie saoudite augmente la production pétrolière, peut-être jusqu'à 2 000 000 barils, pour faire la différence... Prix trop élevés ! Il a accepté !
L'Opep et ses alliés avaient validé samedi dernier le principe d'une hausse de leur production de brut, lors d'une réunion à Vienne. Les 14 pays de l'Opep et une dizaine de partenaires s'étaient réunis. 
Le groupe de 24 pays, qui assure plus de 50% des exportations mondiales, a l'intention de remplir collectivement l'intégralité des quotas de production décidés fin 2016. Ils ne sont pour l'instant pas atteins en pratique.  
La Russie et l'Arabie Saoudite sont donc favorables à cette hausse de production. Ils ont dû convaincre l'Iran, qui est bridé par les sanctions américaines. L'Arabie Saoudite et la Russie craignaient notamment une surchauffe du marché couplé à une hausse de la demande et des cours.
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !