Dominique Desseigne est bien le père de la fille de Rachida Dati selon la justice | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Dominique Desseigne est bien le père de la fille de Rachida Dati selon la justice
©Reuters

Histoire de famille

Dominique Desseigne est bien le père de la fille de Rachida Dati selon la justice

Le PDG du groupe Barrière va faire appel de la décision du tribunal de grande instance de Versailles.

Rachida Dati aurait-elle enfin gagné sa bataille pour faire reconnaître la paternité de sa fille Zohra ? L'ancienne garde des Sceaux avait dans un premier temps tenu à garder secret l'identité du géniteur mais en novembre 2012 elle avait assigné Dominique Desseigne devant la chambre civile du tribunal de grande instance de Versailles, dans le cadre d'une procédure de "reconnaissance en paternité". Mardi, l'affaire était entendue.

La justice a désigné comme le père de Zohra Dominique Desseigne, le PDG du groupe de casinos Lucien Barrière. Il a été condamné à verser une pension alimentaire mensuelle de 2 500 euros rétroactivement exigible, alors que Rachida Dati avait réclamé 6 000 euros lors de la procédure. Lors de la dernière audience qui s'est tenue le 2 septembre, les avocats de l'homme d'affaires s'étaient attelés à prouver que Dominique Desseigne ne pouvait être le père à partir de l'impossibilité de concordance de son agenda avec celui de Rachida Dati au moment de la conception de l'enfant.

Si la justice le reconnait comme le géniteur de Zohra Dati, Dominique Desseigne a toujours refusé de se soumettre à un test de paternité. En France, rien n'impose à un homme d'effectuer ce test même si la justice l'ordonne. Parallèlement, la justice n'a pas besoin des tests ADN pour reconnaître une paternité. Le patron du groupe Barrière va désormais faire appel de la décision du TGI de Versailles. 

Lu sur le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !