Disparition du vol MH370 : un rapport indépendant affirme que ni les pilotes ni la mécanique ne sont en cause | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Disparition du vol MH370 : un rapport indépendant affirme que ni les pilotes ni la mécanique ne sont en cause
©Reuters

Mystère

Disparition du vol MH370 : un rapport indépendant affirme que ni les pilotes ni la mécanique ne sont en cause

Voilà un an que l'avion de la Malaysia Airlines a disparu au-dessus de l'océan Indien avec 12 membres d'équipage et 227 passagers.

Le mystère ne s'éclaircit pas autour du vol MH370, volatilisé alors qu'il circulait en Asie le 8 mars 2014. Un après, jour pour jour, un rapport d'experts indépendants n'apporte pas la solution mais écarte certaines hypothèses.

D'abord, l'option de l'incident technique n'est pas retenue, selon les données enregistrées au sol. L'équipage n'est pas non plus en cause. "Aucun signe comportemental d'isolement social, de changements d'habitudes ou de centres d'intérêt, de négligence de soi, de consommation de drogue ou d'alcool, tant chez le pilote et le premier officier que le personnel de cabine" n'ont été observés attestent les auteurs. Le suicide du pilote n'est donc pas envisagé.

Restent deux hypothèses, non élucidées par le rapport. Celle d'un détournement, impossible à démontrer ou encore la disparition brutale de l'oxygène dans l'avion.

En attendant, les familles réclament des comptes au gouvernement, régulièrement accusé de cacher la vérité dans cette affaire.

Lu sur France24

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !