Disparition de Fiona : elle reste introuvable, sa mère auditionnée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Les recherches se poursuivent à Clermont-Ferrand pour retrouver Fiona.
Les recherches se poursuivent à Clermont-Ferrand pour retrouver Fiona.
©D.R.

Enlèvement

Disparition de Fiona : elle reste introuvable, sa mère auditionnée

Fiona, une fillette blonde de cinq ans, a disparu depuis dimanche après-midi dans un parc de la ville de Clermont-Ferrand.

Les recherches se poursuivent à Clermont-Ferrand pour tenter de retrouver la petite Fiona qui a disparu dimanche après-midi, dans un parc sur les hauteurs de la ville. 

Lundi, la police a lancé un appel à témoins."Toute personne qui a vu Fiona entre 17 heures et 21 heures est priée de prendre contact avec les services de police au 04.63.05.22.21 ou au 07.77.97.08.59", a déclaré le commandant Fernandez lors d'une conférence de presse. La fillette blonde "au teint clair" et "yeux bleu-vert", de "type européen", mesure 1m10 et était vêtue au moment de sa disparition d'un survêtement noir avec un logo blanc Hello Kitty, de tennis noirs, et portait au cou une chaîne en or, ont précisé les enquêteurs.

D’après le journal La Montagne, la mère de la jeune fillette, enceinte de six mois de son nouveau compagnon, a été auditionnée pendant six heures.Dimanche après-midi, elle s'était assoupie un bref instant dans ce parc très fréquenté à cette heure alors que Fiona et sa petite sœur de 2 ans et demi jouaient avec d'autres enfants. À son réveil, elle a constaté la disparition de sa fille et est partie à sa recherche pendant 45 minutes, avant de se rendre au commissariat pour signaler sa disparition.

"Il n'y a pas de raisons de remettre en cause son témoignage", a déclaré le procureur.


Disparition à Clermont-Ferrand: Fiona toujours...par BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !