Disparition d'un militaire à Chambéry : les troublantes recherches Internet de Nordahl Lelandais | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Disparition d'un militaire à Chambéry : les troublantes recherches Internet de Nordahl Lelandais
©

Étrange

Disparition d'un militaire à Chambéry : les troublantes recherches Internet de Nordahl Lelandais

Le principal suspect de l'affaire Maëlys a été mis en garde à vue dans l'enquête sur le caporal disparu à Chambéry.

Le principal suspect de l'affaire Maëlys a été mis en garde à vue dans une autre affaire, celle de la disparition du caporal Noyer à Chambéry (Savoie) en avril. Sa garde à vue a été prolongée de 24 heures ce mardi matin, affirme L'Express, ajoutant qu'elle devrait prendre fin mercredi avant 10h30 et pourrait donner lieu à sa présentation devant le juge d'instruction. Le militaire de 34 ans, suspecté de l'enlèvement et du meurtre d'une fillette de 9 ans en août en Isère, retournerait ensuite dans sa cellule de Saint-Quentin-Fallavier.

Des recherches Internet sur la disparition de corps

En faisant des investigations, en parallèle de l'affaire Maëlys, les gendarmes de la section de recherches de Chambéry ont découvert que Nordahl Lelandais était présent, selon un témoin, dans une boîte de nuit la nuit du 11 au 12 avril, indique Le Parisien. C'est à la sortie de cette même discothèque chambérienne que le caporal Arthur Noyer a disparu mystérieusement. Comme dans l'affaire Maëlys, aucun corps n'a été retrouvé depuis, aucune trace de vie n'a été décelée.

En outre, les enquêteurs ont découvert que le téléphone de Nordahl Lelandais a activé une borne située dans la même zone à des horaires compatibles. Le domicile du suspect est situé à Domessin (Savoie), à 35 minutes en voiture du centre-ville de Chambéry. "Le bornage n'est pas la reine des preuves mais c'est un élément fiable et régulièrement utilisé dans les affaires criminelles", a précisé à L'Express une source proche de l'enquête. Autre élément troublant : au printemps, Nordahl Lelandais s'est renseigné sur Internet sur les moyens de faire disparaître un corps sans laisser de traces, selon rapport d'expertise mené sur du matériel informatique lui appartenant et saisi fin août lors d'une perquisition à son domicile dans l'affaire Maëlys, d'après une autre source.

 

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !