Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro
©PHILIPPE LOPEZ / AFP

Fortes perturbations

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

Les parisiens et les touristes qui espéraient une amélioration du trafic du métro ce dimanche 15 décembre pour faire leurs achats de Noël, aller au cinéma ou parcourir la capitale vont rencontrer de très grosses difficultés pour se déplacer. Quatorze lignes de métro sur seize seront fermées.

Alors que la SNCF tente de rassurer ses usagers pour la période des Fêtes de Noël, le trafic de la journée de dimanche va être extrêmement compliqué, faisant crainte le risque d'un "dimanche noir" pour les usagers du métro à Paris.

Selon les prévisions dévoilées par la RATP ce samedi, le trafic sera totalement interrompu sur quatorze lignes de métro à Paris pour la journée du dimanche 15 décembre. Seules les deux lignes de métro qui sont automatisées circuleront dans la capitale.

Le trafic sera donc totalement interrompu sur 14 des 16 lignes de métro de Paris. 

Aucun train ne circulera et ne sera accessible donc sur les lignes 2, 3, 3 bis, 4, 5 , 6, 7, 7 bis, 8, 9, 10, 11, 12 et 13, ainsi que sur le RER A. Le RER B ne sera ouvert que de 12 heures à 18 heures, avec 1 train sur 3.

Le trafic des tramways sera malheureusement également perturbé. 

Environ 60% du service des bus sera en revanche assuré à Paris pour la journée de dimanche.

La journée du dimanche 15 décembre s'annonce donc extrêmement compliquée dans les transports en commun à Paris. 

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !