Les deux ex-otages au courant des risques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Sur le blog Secret Défense de Jean-Domnique Merchet, journaliste à Marianne, on apprend que les ex-otages auraient pris des risques sur place.
Sur le blog Secret Défense de Jean-Domnique Merchet, journaliste à Marianne, on apprend que les ex-otages auraient pris des risques sur place.
©

Imprudence ?

Les deux ex-otages au courant des risques

L'armée française aurait lancé plusieurs avertissements aux deux journalistes la veille de leur enlèvement.

"Personne ne nous a rien dit. Que ce soit clair". A peine arrivé en France, Hervé Ghesquière l'un des deux journalistes retenu en otage en Afghanistan, répondait aux attaques faites par certains durant leur détention. Mais sur le blog Secret Défense de Jean-Domnique Merchet, journaliste à Marianne, on apprend que les ex-otages auraient pris des risques sur place allant  à l'encontre des avertissements lancés par l'armée française le 30 décembre 2009, la veille même de leur enlèvement. Les deux reporters auraient également eu des conversations téléphoniques avec un officier français sur les dangers du secteur où ils souhaitaient se rendre.

Certains militaires s'interrogent aussi sur la stratégie de la France en matière d'otage. Peut-être serait-il intéressant de remettre en cause sa pratique, qui est de tout faire pour les libérer ? D'autres pays choisissent ne pas négocier. C'est le cas notamment du Royaume-Uni.

Les milieux militaires regrettent également l'indifférence des médias pour l'annonce de soldats tués en Afghanistan. Qui connait aujourd'hui le nom du dernier soldat mort au service de la France ?

Lu sur Marianne2.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !