Dette : la Chine au secours de l'Italie ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Dette : la Chine 
au secours de l'Italie ?
©

Vases communicants

Dette : la Chine au secours de l'Italie ?

L'Italie se tournerait vers la Chine pour qu'elle achète sa dette souveraine et investisse dans ses entreprises.

Mis à jour le 13/09 à 13h50

Le Wall Street Jounal douche les espoirs italiens en estimant que la solution d'un investissement massif des Chinois dans la dette italienne est très improbable. 

Publié le 13/09 à 8h

Rome fait les yeux doux à Pékin, d'après le Financial Times. Le quotidien économique explique que l'Italie, en pleine crise de la dette, aurait demandé à la Chine d'acheter "substantiellement" sa dette souveraine et d'investir dans ses entreprises. Selon des sources gouvernementales italiennes, Lou Jiwei, le PDG de l'un des plus importants fonds souverains chinois, aurait pris la tête d'une délégation venue la semaine dernière à Rome pour rencontrer Giulio Tremonti, le ministre des Finances italien. Des négociations entre financiers et hauts responsables des deux pays seraient en cours depuis le mois d'août.

Dans le passé, Giulio Tremonti avait pourtant plusieurs fois pris position publiquement contre les risques d'une "colonisation inversée" de l'Europe par la Chine. Mais l'Italie se trouve dans une situation délicate, avec une dette publique représentant près de 120% de son PIB cette année. Seule la Grèce est plus endettée en Europe. La part des 1 900 milliards d'euros de dette italienne déjà détenue par la Chine est encore inconnue, mais elle s'élèverait déjà à près de 4%, d'après une source italienne haut placée. 

Lu sur le Financial Times

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !