Un détecteur de comportements suspects | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Un détecteur de comportements suspects
©

Bizarre

Un détecteur de comportements suspects

Les USA testent un portique d'aéroport analysant les signes de nervosité et alertant les agents de sécurité.

Future Attribute Screening Technology (FAST), est un projet du Department of Homeland Security (départment de la sécurité intérieure américain). Le but est mesurer par différents détecteurs les signes de nervosité d'une personne circulant dans un couloir ou passant sous un portique. Les personnes au comortement suspect sont ensuite prises en charge par le personnel de sécurité pourune vérification plus approfondie.

Comme le signale 20 Minutes, c'est le magazine Nature qui évoque ce projet. Pour l'instant FAST n'a été testé qu'en laboratoire, contrairement à ce que laisse croire le titre du site de 20 Minutes, qui parle d'essais dans des aréoports. Mais les résultats s'avèrent encourageants puisque la précision de sa détection atteindrait 70%. De nombreux scientifiques estiment qu'il est difficile de faire la différence entre, d'un côté la tension d'un délinquant ou d'un futur terroriste proche d'un contrôle, et de l'autre les signes de nervosité classiques chez certains voyageurs totalement innofensifs que le voyage rend anxieux.

Cité par Nature, Steven Aftergood, chercheur de la Federation of American Scientists, craint que le système ne soit totalement inutilisable dans un aréport à gros trafic, où il provoquerait de nombreux "faux positifs". Il ne croit pas qu'il y ait une signature psychologique globale associée à des intentions délictueuses.

Lur sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !