Des soldats russes qui envahissent l'Ukraine essaient de flirter sur Tinder avec des femmes ukrainiennes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Alexander, 29 ans
Alexander, 29 ans
©Capture d'écran Tinder

Guerre

Des soldats russes qui envahissent l'Ukraine essaient de flirter sur Tinder avec des femmes ukrainiennes

Des militaires, certains en uniforme, n'hésitent pas à indiquer leur position

Le téléphone de Dasha Synelnikova, une Ukrainienne âgée de 33 ans a commencé à afficher des clichés de dizaines de soldats russes lorsqu'elle a indiqué qu'elle était Kharkiv sur Tinder hier, selon le quotidien britannique The Sun.

On pense que les soldats sont arrivés à portée après que des chars et des troupes soient arrivés à portée de tir de la ville.

Hier soir, la productrice vidéo Dasha, 33 ans, a déclaré au Sun : "Je vis en fait à Kiev, mais j'ai changé mes paramètres de localisation pour Kharkiv après qu'un ami m'ait dit qu'il y avait des troupes russes partout sur Tinder.

"Et je ne pouvais pas en croire mes yeux quand ils ont surgi sur mon écran en essayant d'avoir l'air dur et cool sur leur photo.

"Un mec musclé s'est posé en essayant d'avoir l'air sexy au lit en posant avec son pistolet." Un dénommé Alexander, âgé de 29 ans apparait avec un gilet rayé et un béret bleu-vert.

Mais les unités russes ont reçu l'ordre d'éteindre les téléphones portables en vue d'une invasion

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !