Surveillants agressés : des opérations de blocage dans plusieurs prisons | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Surveillants agressés : des opérations de blocage dans plusieurs prisons
©Reuters

Fronde

Surveillants agressés : des opérations de blocage dans plusieurs prisons

Les syndicats de surveillants pénitentiaires réclament plus de sécurité après l'agression de trois gardiens par un détenu djihadiste.

Quatre jour après l’agression de trois gardiens par un détenu djihadiste dans le Pas-de-Calais, les syndicats de surveillants pénitentiaires ont appelé à un "blocage total" des prisons lundi 15 janvier dès 6 heures du matin pour réclamer plus de sécurité.

Le directeur du site de Vendin-le-Vieil a demandé à l'administration pénitentiaire à quitter son poste et le ministère de la Justice a confirmé sa démission. C'était l'une des revendications des syndicats. La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, devrait se rendre ce mardi sur le site de Vendin-le-Vieil.

L'opération de blocage est "reconductible" ont annoncé les syndicats. "Tant qu’on ne trouvera pas un chemin d’entente avec le gouvernement, on ne lâchera rien" a affirmé à Jean-François Forget de l’UFAP-UNSA. Selon lui, chaque année, il y a entre 4000 et 5000 agressions et une quinzaine de prises d'otages contre le personnel. Sur BFMTV, il estiment que les directeurs d'établissement "gèrent les structures comme des garderies pour jeunes enfants plutôt que pour des détenus patentés."

Plus d'informations à suivre...

Lu sur franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !