Des manifestations anti-Trump éclatent un peu partout aux Etats-Unis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Des manifestations anti-Trump éclatent un peu partout aux Etats-Unis
©Reuters

Le goût amer de la défaite

Des manifestations anti-Trump éclatent un peu partout aux Etats-Unis

Mercredi soir, à New York plusieurs milliers de personnes ont battu le pavé en plein Manhattan, avant de prendre la direction de la Trump Tower.

Boston, Chicago, Washington, New York, Oakland, Austin, mais aussi bien d’autres… De nombreuses grandes villes des Etats-Unis ont été le théâtre de manifestations pour protester contre la victoire surprise de Donald Trump à la présidentielle américaines. Ces appels à manifester sont souvent partis de campus universitaires, lycéens ou de rassemblements spontanés. Dans l'est du pays, à New York plusieurs milliers de personnes ont battu le pavé en plein Manhattan, avant de prendre la direction de la Trump Tower, en bordure de Central Park, où réside actuellement le président-élu.

 

À Chicago, des groupes d'une centaine de personnes en matinée ont réussi à attirer des milliers d'autres participants en début de soirée. A Oakland, près de 3000 manifestants ont été dispersées par des tirs de gaz lacrymogène. Dans l’état très démocrate de Californie, des étudiants ont quitté les bancs d'école pour improviser des manifestations. Concernant la capitale Washington, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblés sous la pluie, lors d'une veillée à la chandelle. Les personnes présentes ont souhaité dénoncer le sexisme, le racisme et la xénophobie dont fait preuve, à leurs yeux, le milliardaire magnat de l'immobilier. "Les gens ont raison d’avoir peur", a estimé l’un des organisateurs, Ben Wikler. Des certains des jeunes se sont réunis devant la Maison Blanche, où le futur président est attendu jeudi pour rencontrer Barack Obama.

>>>> Lire aussi : Retour sur l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !