Des études inédites sur l'origine du coronavirus relancent l'hypothèse d'un accident dans un laboratoire de Wuhan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Wuhan
Wuhan
©HECTOR RETAMAL / AFP

Coronavirus

Des études inédites sur l'origine du coronavirus relancent l'hypothèse d'un accident dans un laboratoire de Wuhan

Dans la revue Science, une vingtaine de scientifiques invitent, eux aussi, à envisager cette piste

Une vingtaine de scientifiques publient, dans la revue « Science », une lettre appelant à considérer sérieusement l’hypothèse d’un accident de laboratoire comme source de la pandémie souligne Le Monde.

"Dans une correspondance publiée jeudi 13 mai par la revue Science, une vingtaine de scientifiques de haut niveau appellent à examiner cette possibilité au même titre que celle du « débordement zoonotique » naturel. (...) Quelques heures avant sa publication, trois travaux universitaires en chinois (une thèse de doctorat et deux mémoires de master) menés ces dernières années à l’Institut de virologie de Wuhan (WIV) étaient divulgués sur Twitter, par le compte d’un scientifique anonyme, coutumier des révélations fracassantes."

Selon des spécialistes consultés par Le Monde, ces travaux remettent en cause certaines données tenues pour acquises par la communauté scientifique internationale sur le nombre et la nature des coronavirus conservés par le WIV, sur les expériences conduites sur ces virus.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !