Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Reuters

Deuxième round

Départementales : l'état des forces en présence pour le second tour

Au total, 1905 cantons sont encore à pourvoir. L'avantage est clairement du côté de la droite.

Dimanche 29 mars, c'est le second tour des élections départementales. L'UMP, allié à l'UDI, est arrivée largement en tête au premier tour, et il est probable que le parti de Nicolas Sarkozy obtienne ainsi une confortable victoire au second tour. Ce dimanche, le scrutin concerne 1905 cantons non pourvus, pour lesquels la droite présente 1602 binômes, quand la gauche n'en a qualifié que 1334 et le Front National 1107.

Dans les détails, les électeurs devront départager 1 614 duels et 278 triangulaires, sachant que 36 binômes se sont retirés lors d'une triangulaire. Les derniers sondages donnent environ un millier de cantons à la droite pour moitié moins à la gauche et de 50 à 110 cantons pour le FN. Mais ces chiffres sont à prendre avec des pincettes puisque ces études n'ont pas reflété les résultats du premier tour, notamment sur les scores plus faibles que prévus du parti de Marine Le Pen. Surtout, l'UMP ne dispose plus de réserves de voix, tandis que la gauche a été très divisée pendant le 1er round.

La grande question reste les choix des électeurs vis-à-vis du Fn. Si la gauche appelle au "front républicain," Nicolas Sarkozy a prévenu qu'il ne demanderait pas à choisir entre un candidat de gauche et un candidat frontiste, sujet sur lequel l'UDI s'est opposée. Quant aux électeurs FN, difficile de dire vers quel parti ils se dirigeront pour les duels droite-gauche. Réponse demain dès 18h pour les premières informations.

Lu sur France 24

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !