Une élue PS refuse de quitter son logement social | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Une élue PS refuse de quitter son logement social
©

Home sweet home

Une élue PS refuse de quitter son logement social

Delphine Batho, députée socialiste des Deux-Sèvres et porte-parole de François Hollande, occupe à Paris un appartement de 108 m2 pour 1 524 euros par mois.

Après Jean-Pierre Chevènement en novembre dernier, c'est au tour d'une élue PS de s'accrocher au logement social qu'elle occupe à Paris. Delphine Batho, députée des Deux-Sèvres depuis 2007 et porte-parole de François Hollande, vit dans un 108 m2, pour lequel elle paye un loyer de 1 524 euros par mois. A titre de comparaison, son mandat de député lui assure une indemnité de 7 100 euros brut mensuels, auxquels s'ajoutent 6 412 euros brut de frais de représentation et 9 138 euros pour rémunérer ses collaborateurs.

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a affirmé lundi 19 mars, en marge du conseil de Paris, que ses déclarations à l'encontre de Jean-PIerre Chevènement "étaient également valables" pour la parlementaire. Mais pour le moment, celle-ci refuse de quitter son logement, arguant qu'elle s'acquitte d'un sur-loyer. La députée estime cependant que c'est sa"personnalité et non sa situation locative qui serait visée par des amalgames injustifiés".

D'après la Chambre régionale des comptes, à Paris, la différence entre les loyers des parcs privés et publics à Paris est de l'ordre de 37%.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !