Délinquance : les derniers chiffres inquiétants, un nouvel outil de mesure mis en place par Manuel Valls | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le nouveau thermomètre de la délinquante devrait être plus précis et inclure les violences intrafamiliales, la cybercriminalité, la grande criminalité ou la délinquance routière.
Le nouveau thermomètre de la délinquante devrait être plus précis et inclure les violences intrafamiliales, la cybercriminalité, la grande criminalité ou la délinquance routière.
©Reuters

Transparence

Délinquance : les derniers chiffres inquiétants, un nouvel outil de mesure mis en place par Manuel Valls

Face aux chiffres contrastés, le ministre de l'Intérieur promet d'instaurer une véritable transparence.

Manuel Valls s'est exprimé sur deux annonces principales lors de ses vœux à la presse ce vendredi : les indicateurs chiffrés de la délinquance seront modernisés et les forces de l’ordre devront se réapproprier le terrain.

Si le niveau de criminalité n'a jamais été aussi bas, en revanche la délinquance augmente. 2012 est l'année la moins sanglante de l'histoire criminelle de la France avec 665 homicides seulement. Mais les cambriolages de résidences principales augmentent de 15 % en zone gendarmerie en 2012 (+ 69,5 % en cinq ans). Les vols à la tire sont aussi à la hausse (+ 8,5 % en zone police), ainsi que les vols simples dans les lieux publics (+ 4,7 % en zone police) et les vols violents sans arme contre des femmes sur la voie publique (+ 7,9 % en zone police), principalement des vols de bijoux.

Visant implicitement les pratiques de ses prédécesseurs au ministère de l'Intérieur, Manuel Valls a cherché à se distinguer en promettant une politique de transparence au sujet des chiffres : "Je pose définitivement l'acte de décès de cette politique qui a parfois consisté à travestir la réalité !". Cette clarté devrait entre autres être garantie par "l'indépendance" totale de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), dont le nouveau président est Stefan Lollivier, un statisticien de l'Insee, qui a déjà commencé à innover en mettant fin à la politique du chiffre unique, délivré par le gouvernement. Grande première, le nouveau patron de l'ONDRP a présenté seul, vendredi matin, les chiffres propres de l'Observatoire.

La police doit remplacer son logiciel de comptage en 2013, comme l'a fait cette année la gendarmerie. Mais ce n'est pas tout : Manuel Valls a annoncé une "refonte complète des indicateurs". Le nouveau thermomètre de la délinquante devrait être plus précis et inclure les violences intrafamiliales, la cybercriminalité, la grande criminalité ou la délinquance routière. A cela s'ajoutera un "tableau de bord d’indicateurs d’efficacité" des forces de l’ordre, afin de "lutter contre les cambriolages, les vols d’autos ou avec violences".

Lu sur La Croix

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !