Déficit public : Cambadélis juge l'objectif de 3% intenable | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Déficit public : Cambadélis juge l'objectif de 3% intenable
Déficit public : Cambadélis juge l'objectif de 3% intenable
©Flickr

Scepticisme

Déficit public : Cambadélis juge l'objectif de 3% intenable

A l'occasion d'un entretien à paraître jeudi 14 août dans le quotidien "Les Echos", le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, estime qu'il sera impossible pour la France de tenir l'objectif d'un déficit atteignant 3% du PIB.

"Ces seuils ont été fixés avant la crise. Et aujourd'hui, il y a une nouvelle situation. On est dans une possible déflation. Il faut en tenir en compte". Jean-Christophe Cambadélis considère que l'abandon de l'objectif de 3% était inévitable, dans un entretien aux "Echos" à paraître ce jeudi. Le premier secrétaire du Parti socialiste poursuit : "Il y a danger avec le fléchissement des prix ce mois-ci en France, leur niveau historiquement bas en Europe, une croissance anémique, une demande faible, un euro fort. Nous sommes en situation de pré-déflation si ce n'est de déflation".

Appelant de ses voeux à ce que soit organisé "immédiatement un débat public national sur ce sujet", Jean-Christophe Cambadélis a par ailleurs estimé que la France ne devait pas attendre l'aval de son voisin allemand pour proposer des initiatives allant dans ce sens : "Ce ne serait pas du niveau de la France. Il faut provoquer le débat. (...) L'évidence, quand on voit la situation de la croissance en Allemagne, c'est qu'il n'y a pas de quoi se réjouir. Les Allemands seraient bien fondés à, avec nous, analyser la situation réelle dans laquelle nous sommes".

Lu sur Challenges

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !