Défaillances avant le meurtre de Chahinez Boutaa par son mari : les policiers concernés seront sanctionnés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Police
Police
©PATRICK KOVARIK / POOL / AFP

Fautes

Défaillances avant le meurtre de Chahinez Boutaa par son mari : les policiers concernés seront sanctionnés

Le directeur général de la Police nationale va convoquer un conseil de discipline

Cinq mois après le meurtre de Chahinez Boutaa, tuée de plusieurs balles et brûlée vive par son mari, dont elle s’était séparée, devant son domicile à Mérignac, le directeur général de la Police nationale va convoquer un conseil de discipline selon France Inter.

Selon les informations de France Inter, un nouveau rapport de l’Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) rendu ces derniers jours confirme qu’il y a bien eu une succession de fautes professionnelles et des erreurs d’appréciation.

Un premier rapport de l’Inspection générale de l’administration (IGA) avait révélé en juin dernier une "suite de défaillances" dans la chaine policière et judiciaire.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !