Découvrez la lettre révoltée d'une amie de Marisol Touraine à la ministre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Découvrez la lettre révoltée d'une amie de Marisol Touraine à la ministre
©

Document

Découvrez la lettre révoltée d'une amie de Marisol Touraine à la ministre

La missive d'Arielle Salon, chirurgien de la main et amie de la ministre de la Santé Marisol Touraine, prend de plus en plus d'ampleur sur la Toile.

C'est un document au ton plutôt atypique qui commence à avoir un certain retentissement sur Internet. Arielle Salon, chirurgien de la main, libéral (secteur II) et hospitalier à Paris, est une amie de longue date de la ministre de la Santé Marisol Touraine. Pas si étonnant, par conséquent, que la missive qu'elle a lui envoyée via le Net soit un coup de gueule direct et personnel plus que diplomatique. Par ailleurs, elle est membre du collectif "Blouses blanches en colère !", créé par des praticiens ces dernières semaines.

C'est par ces mots - "Marisol, je te connais depuis que j'ai 18 ans et j'avais de toi l'idée d'une femme brillante mais, en ce moment, je pense que tu te trompes de cause" - que débute cette lettre. Arielle Salon a en fait effectué ses études de médecine en même temps que le frère de la ministre.

La lettre a d'abord été postée par l'un des étudiants du chirurgien sur Facebook avant que les médias reprennent progressivement l'information.

La réponse de la ministre lui a rapidement succédé mais est longtemps restée confidentielle, postée seulement sur le site personnel de Marisol Touraine :

« Arielle,

J’aurais voulu te répondre longuement, la violence du ton que tu emploies, les propos à la imite du diffamatoire à mon égard que tu tiens à la fin de ton mail m’en empêchent. Je ne sais rien du clip de la MGEN dont tu me parles, et ton mépris à l’égard des mutuelles me laisse perplexe.

Tu te trompes du tout au tout, j’ai beaucoup de respect pour les médecins, et je discute d’ailleurs de manière sereine avec les syndicats de médecins. Je suis incapable du centième de la violence verbale que tu déploies à mon encontre.

Je n’accepte effectivement pas une dérive qui voudrait que l’hôpital soit réservé à ceux qui ont peu de moyens et la médecine libérale aux autres. Ma seule volonté est de permettre l’accès aux soins de tous, et si tu veux qualifier cela d’idéologique, c’est ton choix. La différence entre la cantine et santé, c’est que personne n’est obligé d’aller chez un grand cuisinier pour se nourrir alors que la santé de qualité doit être accessible à tous.

Je te souhaite beaucoup de succès dans la suite de ta belle carrière professionnelle.

Bien à toi

Marisol TOURAINE »

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !