Déconfinement : le Conseil d'Etat ordonne de lever l'interdiction de réunion dans les lieux de culte | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Religion
Déconfinement : le Conseil d'Etat ordonne de lever l'interdiction de réunion dans les lieux de culte
©Valery HACHE / AFP

Religion

Déconfinement : le Conseil d'Etat ordonne de lever l'interdiction de réunion dans les lieux de culte

Le décret pris par le Premier ministre Edouard Philippe dans le cadre du déconfinement interdisait tout rassemblement ou réunion au sein des établissements de culte. Le gouvernement est donc sommé de prendre des mesures "moins contraignantes".

Le Conseil d’Etat vient de prendre une décision majeure sur la question des lieux de culte en cette phase de déconfinement. L’interdiction de réunion dans les lieux de culte, alors que la levée du confinement a débuté, représente une "atteinte grave et manifestement illégale" à la liberté de culte, selon le Conseil d’Etat, en ce lundi 18 mai.

Le Premier ministre Edouard Philippe est donc sommé de prendre sous huit jours "des mesures d’encadrement moins strictes" concernant les lieux de culte.

Cette décision intervient avant les célébrations imminentes de l’Ascension pour la religion catholique et de la fête de l’Aïd. 

Le Conseil d'Etat a donc ordonné ce lundi au gouvernement de lever l'interdiction "générale et absolue" de réunion dans les lieux de culte, mis en place dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, en raison de son "caractère disproportionné". 

Saisie en référé par plusieurs associations et requérants individuels, la plus haute juridiction administrative a estimé dans une ordonnance que cette interdiction porte "une atteinte grave et manifestement illégale" à la liberté de culte et enjoint le gouvernement de la lever "dans un délai de huit jours".

Le décret pris par le Premier ministre Edouard Philippe le 11 mai, dans le cadre du déconfinement en pleine pandémie de coronavirus, interdisait tout rassemblement ou réunion au sein des établissements de culte, à l'exception des cérémonies funéraires, limitées à vingt personnes.

Dans son ordonnance rendue lundi, le juge des référés observe que "des mesures d'encadrement moins strictes" peuvent être prises, à l'image de "la tolérance des rassemblements de moins de 10 personnes dans d'autres lieux ouverts au public", admise dans ce même décret, rapporte le Conseil d'Etat dans un communiqué.

Les fidèles pourraient donc bientôt pouvoir se rendre dans les lieux de culte à travers l'Hexagone. Ces édifices étaient pourtant au coeur de la propagation du Covid-19 en Corée du Sud ou à Mulhouse en France, notamment suite à l'organisation d'un rassemblement évangélique sur plusieurs jours. Cet événément a malheureusement permis au virus de circuler à travers le pays. 

Les gestes barrières et de nouvelles mesures sanitaires dans les lieux de culte devraient permettre aux fidèles de pouvoir se rendre dans les lieux de culte en toute sécurité. 

La Croix

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !