Débat primaire LR : échanger plutôt que s'affronter | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Débat LR sur LCI
Débat LR sur LCI
©Capture d'écran LCI

Dialogue

Débat primaire LR : échanger plutôt que s'affronter

Premier débat ce soir sur LCI animé par Ruth Elkrief et David Pujadas

Échanger et non s’affronter, comme ce fut le cas en 2016 souligne Le Point « Ce sera très différent, pense la journaliste Ruth Elkrief qui va modérer le débat avec David Pujadas. C’est en grande partie lié au casting: il y a moins de contentieux qu’entre les candidats en 2016 où il y avait eu des affrontements personnels. »

« Il y aura des échanges, ce sera vivant, mais ils éviteront la foire d’empoigne, abonde Pujadas. Il y aura moins d’agressivité, car, cette fois-ci, personne n’a dirigé l’autre dans un gouvernement. »

Ce lundi à 20h45, pour la première fois dans la compétition, les cinq candidats en lice pour le congrès des Républicains vont se prêter à l'exercice du débat. Michel Barnier, Xavier Bertrand, Éric Ciotti, Philippe Juvin et Valérie Pécresse sont attendus durant deux heures sur le plateau de LCI, pour une émission diffusée en partenariat avec Le Figaro. Trois autres débats seront organisés au cours du mois de novembre précise Le Figaro.

Quatre thèmes seront abordés: l'économie, l'immigration, la réparation d'une société fracturée, ainsi que la place de la France en Europe et dans le monde. Mais attention : "Tout au long des discussions, des «vérificateurs» de LCI veilleront à la véracité des affirmations et proposeront des rectifications si nécessaire." note Le Figaro.

Les jeux de pouvoir dans l’arène télévisuelle, David Pujadas, 56 ans, et Ruth Elkrief, 60 ans, en maîtrisent les codes. Le premier a présenté pendant seize ans le journal de 20 heures de France 2, (...) La seconde est forte de quinze années de rendez-vous politiques à BFMTV. Elle est revenue il y a sept mois sur la chaîne du groupe TF1 qui l’avait propulsée en 1994 rappelle l'Opinion.

Reste à trouver, malgré tout, le moyen de se différencier de la concurrence, alors que les différences idéologiques sont faibles entre les favoris Barnier, Bertrand et Pécresse ajoute Libération.

Le politologue Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion à l'Ifop, juge que cette confrontation est "risquée" mais "décisive" pour la droite, toujours à la quatrième place dans les sondages analyse LCI.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !