Temps de parole du PS : le CSA recadre trois chaînes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Temps de parole du PS : 
le CSA recadre trois chaînes
©

Chronomètre

Temps de parole du PS : le CSA recadre trois chaînes

Le CSA a fait les comptes. Trois chaînes d'information en continu ont accordé un temps de parole excessif au PS entre juillet et septembre.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) rappelle à l'ordre trois chaînes de télé : Itélé, BFM TV et LCI, au motif qu'elles ont accordé un temps de parole excessif au Parti socialiste. Sur la période du 1er juillet au 30 septembre, ces chaînes d'information en continu ont consacré entre 130% et 146% de temps d'antenne en plus à l'opposition parlementaire. Soit beaucoup trop par rapport à la loi, puisqu'elle prévoit que les chaînes de télé doivent accorder un temps de parole équivalent à 50% de celui de la majorité. La chaîne BFM TV a par exemple donné 142%  de temps de plus à l'opposition, par rapport à celui alloué à la majorité.

Les patrons de presse justifient. Pour eux, ils ne pouvaient pas passer à côté de l'affaire DSK, des sénatoriales et de la primaire citoyenne. Le CSA devrait adresser une mise en demeure aux trois chaînes, soit un "carton jaune" pour éviter qu'elles ne recommencent.

Les autres chaînes radio et de télévision ont, elles, respecté la répartition des temps de parole. C'est le cas de France Télévisions où l'opposition à eu 51% du temps de parole de la majorité. Le rééquilibrage sera donc facile.

Lu sur Lefigaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !