Croissance : Moscovici s'attend à ce qu'elle soit de +0,2% au second trimestre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Pierre Moscovici annonce que la croissance de la France sera de 0,2% au second trimestre
Pierre Moscovici annonce que la croissance de la France sera de 0,2% au second trimestre
©Reuters

Prévisions

Croissance : Moscovici s'attend à ce qu'elle soit de +0,2% au second trimestre

"Je dis que nous sommes en train de sortir de la récession" a aussi assuré ce mercredi le ministre de l'Economie et des Finances.

"Ce qu'on sent, c'est qu'il y a ce que j'appellerais un frémissement". Pierre Moscovici se veut confiant et rassurant. Le ministre de l'Economie et des Finances estime que la France est sur de bons rails. Que la sortie de crise n'est plus très loin. Ces derniers pronostics en date quant à la croissance de la France se veulent même optimistes."Les enquêtes dont nous disposons, les prévisions dont nous disposons, à la fois de l'INSEE et de la Banque de France, appuyées sur des chiffres solides, laissent à penser que le 2e trimestre 2013 sera à +0,2%", a-t-il assuré alors qu'il était l'invité de l'émission Questions d'Info LCP-France Info-Le Monde.

Pour rappel, les prévisions faites fin juin et début juillet par l'Insee et la Banque de France, tablent sur un rebond de la croissance au deuxième trimestre après les performances négatives des deux trimestres précédents. Mais le ministre de l'Economie et des Finances a aussi insisté sur l'amélioration des derniers indicateurs en matière de production industrielle ou de moral des chefs d'entreprise. "Je dis que nous sommes en train de sortir de la récession, que la croissance au deuxième trimestre devrait être de +0,2% et que les indicateurs des comportement des ménages - consommation, pouvoir d'achat -, des entreprises - production industrielle, investissement -, tout cela me laisse à penser que nous sommes dans le début d'une reprise", a insisté Pierre Moscovici.

"Il faut l'observer avec modestie parce que ce n'est pas encore spectaculaire, il faut l'observer avec prudence parce que nous ne sommes jamais à l'écart d'une rechute, il faut continuer à travailler" a-t-il conclu. Pierre Moscovici n'est pas le seul à se montrer optimiste. En effet, le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, assure, lui aussi, que la France et la zone suivent une trajectoire de "reprise très progressive". "Nous sommes sur la trajectoire que nous espérions au conseil des gouverneurs de la BCE, une reprise très progressive", a-t-il insisté. "Ce sont des signes encourageants qu'on attendait, peut-être un peu plus tôt que ce que nous prévoyions. Ils restent à confirmer."

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !