Croissance : +0,1%, la Banque de France persiste et signe dans sa prévision | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Croissance : +0,1%, la Banque de France persiste et signe dans sa prévision
©Reuters

Pronostic

Croissance : +0,1%, la Banque de France persiste et signe dans sa prévision

L'estimation de la BdF s'appuie sur l'indice synthétique du climat des affaires dans l'industrie et dans les services qu'elle confectionne.

Ce n'est qu'une prédiction mais celles de la Banque de France sont souvent justes. L'institution a publié une note à l'occasion une nouvelle enquête de conjoncture et en a tiré des conséquences : la croissance devrait être positive à +0,1% au deuxième trimestre. Un pronostic équivalent à celui établi par l'Institut national des statistiques et des études économiques (Insee) mais contraire à celui de la Commission européenne qui prévoit que la France passe une année en récession avec un recul de 0,1% de son PIB sur l'ensemble de 2013.

L'estimation de la BdF s'appuie sur l'indice synthétique du climat des affaires dans l'industrie et dans les services qu'elle confectionne. Dans l'industrie, il est resté stable à 94 mais les chefs d'entreprises interrogés prévoient un rebond de l'activité en juin. Selon la BdF, en mai, les carnets de commandes demeurent "insuffisamment garnis". Les commandes intérieures baissent légèrement, les stocks sont jugés moins lourds. Les prix des produits finis eux continuent de baisser légèrement. L'indice de l'activité dans les services a, lui, très légèrement reculé en mai par rapport à avril, à 88 contre 89. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !