Crise des migrants en Biélorussie : la crise «pourrait durer des mois», selon la Pologne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Des migrants cherchent à entrer en Pologne près du poste frontière de Bruzgi-Kuznica, le 17 novembre 2021.
Des migrants cherchent à entrer en Pologne près du poste frontière de Bruzgi-Kuznica, le 17 novembre 2021.
©Leonid SHCHEGLOV / BELTA / AFP

Europe

Crise des migrants en Biélorussie : la crise «pourrait durer des mois», selon la Pologne

Des migrants ont encore tenté de traverser la frontière et la situation pourrait perdurer, avertit le ministre de la Défense polonais

Le ministre polonais de la Défense Mariusz Blaszczak a affirmé que des migrants avaient employé la même « méthode d’attaque de la frontière polonaise » que celle observée mardi 16 novmbre au poste frontière de Bruzgi-Kuznica. 

Les forces de sécurité polonaises ont fait usage de gaz lacrymogène et ont déployé des canons à eau pour repousser les migrants qui tentaient de traverser la frontière. Neuf membres des forces de sécurité ont été blessés.

« L’attention du public s’est concentrée sur ce qui s’est passé à Kuznica, tandis que de plus petits groupes de migrants ont tenté de franchir la frontière polonaise dans d’autres sections, également de nuit », a déclaré Mariusz Blaszczak. 

Les gardes-frontières des deux pays estiment ce mercredi que 2 000 migrants restent à la frontière, dans une bande de 3 km de large. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !