Crise de la filière porcine : les producteurs demandent une réunion d'urgence à Matignon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Crise de la filière porcine : les producteurs demandent une réunion d'urgence à Matignon
©Reuters

Appel à l'aide

Crise de la filière porcine : les producteurs demandent une réunion d'urgence à Matignon

Comme lundi, aucune cotation n'a eu lieu ce jeudi au marché du porc breton (MPB) à Plérin, en raison du boycott des deux géants du secteur.

L'incendie ne s'éteint pas. Après le report du marché des cotations des prix du porc, les producteurs bretons viennent de réclamer en urgence une réunion à Matignon.

Comme lundi, les entreprises Bigard et Cooperl, deux géants du secteur de la viande, ont boycotté le marché du porc breton (MPB) à Plérin, ce jeudi. Les deux poids lourds, qui représentent 30% du secteur à eux-deux, refusent d'acheter la viande de porc au prix de 1,40 euro le kilo, un montant qu'ils estiment trop elevé par rapport à la concurrence européenne. C'est pourtant le prix minimum réclamé par les éleveurs et préconisé en juin par le gouvernement.

Petite éclaircie dans un ciel bien sombre : le marché pourrait se tenir vendredi. "A priori il y a une annonce pour que le marché se tienne demain", a expliqué le président du MPB.

En début de semaine, Manuel Valls et Stéphane Le Foll ont indiqué que des mesures rapides allaient être prises. Ce mercredi, Xavier Beulin a tiré la sonnette d'alarme. Sur RTL, le président de la FNSEA a indiqué vouloir "d'urgence" une réponse européenne à la crise. Pour lui, une absence prolongée de cotation serait une "catastrophe".

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !