Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Tension

Crimée : l'Otan dénonce la présence des missiles Russes dans la région

La Crimée a été annexée par Moscou au mois de Mars, provoquant la partition du bassin minier du Donbass, désormais sous le contrôle des rebelles prorusses.

A Kiev, le général américain Philip Breedlove, commandant en chef de l'Otan, s'est inquiété ce mercredi de la présence de missiles russes en Crimée, qui constitue selon lui une menace pour les pays de la région.

"Nous sommes très inquiets de la militarisation de la Crimée (...) Les équipements qui sont en train d'être installés en Crimée (...), les missiles de croisière et les missiles anti-aériens sont capables d'avoir à leur portée la totalité de (la région) de la mer Noire" a notamment déclaré Philip Breedlove lors d'une conférence de presse à Kiev ce mercredi, avant d'affirmer "surveiller" un probable déploiement d'armes nucléaires. 

La présence militaire russe a été fortement renforcée en Crimée depuis plusieurs semaines, notamment en vue d'un projet de station d'alerte antimissile dans la région, parallèlement à l'expansion de sa flotte dans la mer Noire d'ici à 2020.

 
Lu sur Le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !