Crash du vol EgyptAir : une boîte noire et de nouveaux débris ont été retrouvés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Crash du vol EgyptAir : une boîte noire et de nouveaux débris ont été retrouvés
©Reuters

Enquête

Crash du vol EgyptAir : une boîte noire et de nouveaux débris ont été retrouvés

L’Airbus A320 reliant Paris au Caire s’était abîmé en mer le 19 mai avec ses 66 occupants, dont 40 Égyptiens et 15 Français, après sa soudaine disparition des écrans radar.

L'une des deux boîtes noires de l'Airbus d'EgyptAir qui s'est abîmé le 19 mai en Méditerranée orientale, celle qui enregistre les conversations dans le cockpit, a été repêchée, a annoncé aujourd'hui la commission d'enquête dirigée par l'Egypte.

Plusieurs semaines après le crash de l'Airbus A320 de la compagnie EgyptAir, le 19 mai dernier en Méditerranée, la commission d'enquête égyptienne a confirmé mercredi 15 juin qu'un navire français avait localisé des débris de l'appareil sur "plusieurs sites principaux" à 290 kilomètres au nord de l'Egypte.

Le John Lethbridge, un navire de la compagnie franco-britannique Deep Ocean Search (DOS), a communiqué aux enquêteurs les premières images de la carlingue, a précisé la commission. En partant de ces nouveaux éléments, l'équipe de chercheurs à bord du navire va pouvoir réaliser une cartographie des points principaux où se trouvent les débris.

L’Airbus A320 reliant Paris au Caire s’était abîmé en mer avec ses 66 occupants, dont 40 Égyptiens et 15 Français, après sa soudaine disparition des écrans radar, pour des raisons encore inconnues.

La thèse de l’attentat, initialement avancée par l’Égypte, se confronte à celle d'un incident technique. Des alertes automatiques avaient en effet été envoyées par l’A320 deux minutes avant sa chute, signalant de la fumée dans le cockpit et une défaillance de l’ordinateur gérant les commandes. La veille du crash, il s’était posé trois fois en urgence.

>>>> À lire aussi : EgyptAir : des doutes subsistent à propos d'éventuels incidents techniques dans les 24 heures précédant le crash

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !