Covid-19: Les équipes du Professeur Raoult dénoncent des falsifications sur les résultats de l’hydroxychloroquine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Didier Raoult quitte la salle après une audience devant la chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins pour avoir promu l'hydroxychloroquine, 5 novembre 2021, Bordeaux
Didier Raoult quitte la salle après une audience devant la chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins pour avoir promu l'hydroxychloroquine, 5 novembre 2021, Bordeaux
©PHILIPPE LOPEZ / AFP

Supercherie ?

Covid-19: Les équipes du Professeur Raoult dénoncent des falsifications sur les résultats de l’hydroxychloroquine

Biologistes, médecins, internes, assistants … Plus d’une dizaine de membres de l’équipe du Professeur Raoult auraient fait part de leur malaise face а « des pratiques scientifiques et éthiques regrettables »

Ils dénoncent la falsification de résultats biologiques qui auraient eu pour but de démontrer l’efficacité de l’hydroxychloroquine, un temps présenté comme une solution magique pour combattre le Covid-19. 

Les journalistes de Mediapart ont pu consulter le compte-rendu des auditions de plus de dix collaborateurs de Didier Raoult réalisées en octobre par l’université d’Aix-Marseille, l’Assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM), l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et l’Inserm.

D'après les témoignages, lors d'une étude comparant des patients de l’IHU prenant le traitement et des patients du CHU de Nice ne le prenant pas, les résultats des tests PCR ont été biaisés. « Les résultats n’allant pas dans le sens de Didier Raoult, le seuil de positivité des tests PCR a été modifié (…) permettant, de la sorte, de conclure à l’effet bénéfique de l’hydroxychloroquine », écrivent les journalistes. Ainsi, un patient présentant une certaine valeur était déclaré négatif à Marseille mais positif à Nice. « Les deux groupes de patients ont donc été analysés avec des critères différents pour permettre de conclure faussement à l’efficacité de la molécule ».

« Les résultats présentés doivent correspondre aux hypothèses faites par Didier Raoult. Dans le cas contraire, les personnes concernées peuvent être dévalorisées publiquement avec mise en doute de leurs compétences », est-il indiqué dans le rapport.

Le professeur Didier Raoult a été auditionné le 5 novembre dernier devant la chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins de Nouvelle-Aquitaine. 

Il est accusé d'avoir enfreint le code de déontologie médicale en promouvant l'hydroxychloroquine contre le Covid-19. À l'automne 2020, le conseil départemental de l'Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône avait engagé des poursuites contre lui. Le Conseil national de l'Ordre des médecins (Cnom) s'était associé à ces poursuites en déposant à son tour une plainte. La décision sera prononcée le 3 décembre.

À Lire Aussi

Didier Raoult va devoir quitter la direction de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection, il atteint l'âge de la retraite
France Inter

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !