Covid-19 : Jean Castex annonce que le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics clos "dès la semaine prochaine" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Jean Castex masque assemblée nationale
Jean Castex masque assemblée nationale
©CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Barrière contre le virus

Covid-19 : Jean Castex annonce que le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics clos "dès la semaine prochaine"

Le nouveau Premier ministre Jean Castex a fait cette annonce jeudi devant les sénateurs. La veille, il avait annoncé, dans un entretien au Parisien, que la mesure allait intervenir le 1er août au plus tard.

Face aux risques de nouvelles contaminations et suite à l’apparition de nouveaux clusters (notamment en Mayenne), Jean Castex a décidé de prendre une mesure dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Le port du masque dans les espaces publics clos sera donc obligatoire dès la semaine prochaine. Cette annonce a été faite ce jeudi par le Premier ministre Jean Castex dans son discours de politique générale devant les sénateurs.

Lors d'une rencontre avec les lecteurs du Parisien, la veille, il avait évoqué la date du 1er août pour l'entrée en vigueur de cette obligation. Ce choix et cette attente de plusieurs semaines ont été critiqués.

En Mayenne, le port du masque est devenu obligatoire depuis mercredi dans six communes dont Laval, la ville préfecture. Le préfet du département a signé mercredi un arrêté à effet immédiat. La Mayenne avait dépassé légèrement le seuil d'alerte. 

Pour le territoire national, le porte-parole du gouvernement a toutefois rappelé le "travail juridique et technique en cours". Cette obligation pourra-t-elle être étendue aux entreprises ? 

Il va falloir également définir précisément la notion de "lieux publics clos" et quels sont les sites précis concernés et préparer la mise en place de cette décision sur le terrain. 

 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !