Covid-19 : le passe sanitaire reste pour l'instant maintenu dans tous les départements | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, s'exprime sur la situation sanitaire à l'issue du Conseil des ministres, le mercredi 22 septembre.
Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, s'exprime sur la situation sanitaire à l'issue du Conseil des ministres, le mercredi 22 septembre.
©THOMAS SAMSON / AFP

Restrictions sanitaires

Covid-19 : le passe sanitaire reste pour l'instant maintenu dans tous les départements

A l'issue du Conseil de défense, ce mercredi 22 septembre, Gabriel Attal a annoncé que le gouvernement allait "devoir prolonger la possibilité d'utiliser le passe sanitaire". 

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, s'est exprimé ce mercredi sur les nouvelles évolutions liées à la crise sanitaire à l'issue du Conseil sanitaire. Le porte-parole du gouvernement a indiqué que l'exécutif allait "devoir prolonger la possibilité d'utiliser le passe sanitaire" : 
"Le pass sanitaire s'est confirmé comme étant un outil très efficace pour maintenir ouverts des lieux qui auraient dû être refermés (s'il) n'avait pas existé (...) A ce stade, il n'y a pas de décision d'adapter le passe sanitaire qui continue à s'appliquer dans les mêmes conditions qu'aujourd'hui".
A partir du 4 octobre, le port du masque à l'école primaire et les jauges dans les établissements publics seront levées là où le taux d'incidence est inférieur à 50 pour 100.000 : 
"Le port du masque, notamment pour les plus jeunes enfants, est loin d'être anodin".
Mardi, 41 départements sur 101 étaient sous ce seuil d'alerte. La décrue de l'épidémie "se confirme jour après jour" même si "la prudence s'impose", selon Gabriel Attal.
Un projet de loi pour proroger le passe sanitaire au-delà du 15 novembre est en cours d'élaboration et doit être présenté le 13 octobre en Conseil des ministres. 
Gabriel Attal a précisé que le gouvernement allait "continuer à travailler" sur son "adaptation" : 
"Le président de la République a passé commande pour que des critères d'adaptation puissent être définis. Ils tiendront compte évidemment du taux d'incidence dans les différents départements mais ils tiendront compte aussi du pourcentage de population vaccinée dans ces mêmes départements".

À Lire Aussi

Le pass sanitaire, un succès incontesté ? Euh…
Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !