Covid-19 : certains hésitants se laisseront-ils tenter par le vaccin de Novavax qui n'utilise pas l'ARN Messager ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Novavax
Novavax
©JUSTIN TALLIS / AFP

Coronavirus

Covid-19 : certains hésitants se laisseront-ils tenter par le vaccin de Novavax qui n'utilise pas l'ARN Messager ?

Ce vaccin de Novavax, sera disponible lundi 21 février en France sous le nom de Nuvaxovid

Le vaccin de Novavax, qui n'utilise pas la technologie de l'ARN messager, contrairement à ceux de Pfizer-BioNTech et de Moderna, «est une option qui peut convaincre certains, qui étaient hésitants, à recevoir leur première dose» avec des vaccins à ARN Messager, selon Silvia Taylor, directrice monde de Novavax citée par Le Figaro.

a reçu le feu vers de la Haute autorité de santé (HAS) mi-janvier, après l'autorisation de Bruxelles en décembre. Toutefois, Nuvaxovid ne peut être utilisé comme dose de rappel, faute d'essai clinique, et doit donc être administré en primo-vaccination.

Pour la France, le ministère de la Santé a assuré mardi que la première livraison doit être de 1,14 million de doses. 600.000 doses seront sanctuarisées pour les Outremer.

 La France doit recevoir 3,2 millions de doses de Novavax au premier trimestre

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !