Cote de popularité : Hollande touche le fond à 18%, Valls plane à 58% | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Un gouffre sépare Hollande et Valls dans les sondages
Un gouffre sépare Hollande et Valls dans les sondages
©Reuters

Le grand écart

Cote de popularité : Hollande touche le fond à 18%, Valls plane à 58%

Selon le baromètre mensuel Ifop pour le Journal du dimanche jamais sous la Vème République il n’y avait eu un tel écart entre le président et son Premier ministre.

Un véritable gouffre sépare les deux hommes. Et la tendance n’est pas prête de s’inverser. Entre François Hollande et Manuel Valls, les Français ont choisi leur camp comme le montre le dernier baromètre Ifop pour le Journal du Dimanche. En effet, les cotes de popularité du président et de son Premier ministre sont diamétralement opposées. Ainsi, François Hollande est le chef de l’Etat le plus impopulaire de l’histoire de la Vème République en ne recueillant que 18% d’opinions favorables. A l’inverse Manuel Valls est au plus haut à 58%. Dès lors, quarante points les séparent : ce qui n’était encore jamais arrivé depuis 1958 (le précédent record datait de mars 2008 avec un différentiel de 21 points enregistré entre Nicolas Sarkozy (37) et François Fillon (58), ndlr).

Concrètement, selon le JDD, François Hollande « paie cash la claque des élections municipales avec la perte de 155 villes détenues jusqu’à présent par le PS ». Dans le détail, 2% des sondés se disent "très satisfaits" de François Hollande comme président de la République (chiffre inchangé par rapport à mars), et 16% "plutôt satisfaits" (-5), tandis que 44% se disent "plutôt mécontents" (+6) et 38% "très mécontents" (idem). 0% ne se prononce pas. Jamais le chef de l’Etat n'était tombé si bas, ses derniers plus mauvais scores étant les 20% enregistrés en novembre 2013 puis de nouveau en février 2014. Le mois dernier, sa cote de popularité s'était légèrement redressée à 23%, toujours selon ce baromètre.

Quant à Manuel Valls, testé pour la première fois en sa qualité de Premier ministre, ses 58% font de lui le chef de gouvernement le plus populaire en début de mandat (en prenant en compte les scores à leurs débuts des "deuxièmes" chefs de gouvernement d'un mandat présidentiel). En effet, selon le JDD, Dominique de Villepin enregistrait un indice de popularité de 44%, et Lionel Jospin de 47%. Dans le détail pour le chef du gouvernement, quelques jours après son installation à Matignon le 1er avril, 5% se disent "très satisfaits", 53% "plutôt satisfaits", 23% sont "plutôt mécontents" et 12% "très mécontents". 7% ne se prononcent pas. A quelques semaines du deuxième anniversaire de l’élection de François Hollande à l’Elysée, ce sondage fait tâche.

Etude réalisée par téléphone du 4 au 12 avril auprès d'un échantillon de 1.909 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Lu sur le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !