Cote de confiance : Hollande en légère baisse à 22%, Valls dégringole de quatre points à 39% | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Les cotes de confiance de Manuel Valls et François Hollande sont en baisse
Les cotes de confiance de Manuel Valls et François Hollande sont en baisse
©REUTERS/Philippe Wojazer

Nouveau fléchissement

Cote de confiance : Hollande en légère baisse à 22%, Valls dégringole de quatre points à 39%

A noter que selon le baromètre Harris Interactive pour Délits d'Opinion publié ce lundi, parmi les ministres, Laurent Fabius arrive en tête avec 41% d'opinions favorables.

Depuis quelques mois, les sondages se suivent et se ressemblent pour François Hollande. S'il ne dégringole plus dans les enquêtes d'opinion, le président de la République se stabilise toutefois à un niveau très bas. Ainsi, le dernier baromètre Harris Interactive pour Délits d'Opinion montre que le chef de l'Etat perd un point de confiance à 22% en juillet par rapport à juin. Dans le détail, 49% des Français ne font "pas du tout confiance" à François Hollande "pour mener une bonne politique pour la France". A l'inverse, 3% des Français lui font "tout à fait confiance".

De son côté, Manuel Valls est en chute libre. En effet, selon ce baromètre, le Premier ministre a perdu quatre points en un mois, pour s'établir à 39% d'opinions favorables. Mais depuis le mois de mai, il déjà chuté de neuf points au total. Sur Délits d'Opinions, Jean-Daniel Lévy, directeur du département Politique-Opinion de l’institut Harris Interactive, explique cette dégringolade : "La baisse de 4 points à laquelle Manuel Valls fait face est avant tout (politiquement) le fait de sympathisants de Droite et d’Extrême-Droite". Pour autant, il ajoute : "Nous aurions pu nous attendre à voir le Premier ministre pâtir des manifestations organisées dans le cadre du conflit israélo-palestinien. Il n’en est rien".

Au baromètre des ministres, Laurent Fabius aux Affaires étrangères fait la course en tête avec 41% d'opinions favorables, en recul de cinq points par rapport à juin.  Il est suivi du ministre de la Défense Jean-Yves le Drian (39%, -2 points) et de la ministre des Sports, de la Jeunesse, des Droits des femmes et de la Ville, Najat Vallaud-Belkacem (35%, -2 points). A noter que tous les ministres sur lesquels porte l'enquête sont stables ou en baisse, à l'exception du porte-parole du gouvernement et ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, en hausse de 3 points à 31%.

 Concernant les autres personnalités politiques, le trio de tête est composé du maire UMP de Bordeaux Alain Juppé (47%, +1 point), du maire MoDem de Pau François Bayrou (38%, -1 point) et de l'ancien président Nicolas Sarkozy (32%, +2 points). La présidente du FN, Marine Le Pen, connaît la plus grosse progression du tableau avec +8 points à 29%. La maire PS de Lille, Martine Aubry connaît elle la plus forte baisse avec -4 points à 29%. 

Sondage réalisé en ligne du 22 au 24 juillet auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

lu sur Harris Interactive

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !