Costume, batmobile, gadgets : combien ça vous coûterait de devenir Batman ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Costume, batmobile, gadgets : combien ça vous coûterait de devenir Batman ?
©

A rendre Robin jaloux

Costume, batmobile, gadgets : combien ça vous coûterait de devenir Batman ?

Le train de vie de l'homme chauve-souris est très élevé. Pour espérer prendre sa place, il vous en coûtera près de 600 millions d'euros.

Un costume de Batman, avec masque, combinaison avec logo imprimé sur le torse, ceinture intégrées et cape bleue nuit coûte 35 euros sur les sites de farce et attrapes.

Mais cela suffit-il pour devenir un super-héros ? Il semblerait que non. Du moins, Bruce Wayne ne s'en est pas contenté. Pour véritablement devenir Batman, il vous faudra une bonne dose de courage et surtout 561 964 515,02 euros. Le site Supermoneymarket est arrivé à cette conclusion en additionnant les véhicules, l'équipement, le coût d'entraînement et l'immobilier du Chevalier noir.

Si vous êtes déjà propriétaire, il vous en coûtera bien moins cher (à condition de posséder un grand garage). En effet, le domaine Wayne est estimé à 493 millions d'euros. Un coût qui comprend évidemment la fameuse Bat Cave. Et non, Bruce Wayne ne l'a pas seulement hérité : détruit dans The Dark Knight, le manoir a dû être reconstruit sur les deniers du héros. Le coût d'entretien du manoir est estimé à 30 000 euros par an. A cela, il convient d'ajouter le salaire du majordome Alfred : 189 000 euros par an. Un pécule mérité, puisqu'en plus d'être manager, il est aussi le gestionnaire immobilier de la famille Wayne... et le confident de Bruce Wayne.

Le costume de Batman est plus abordable, à l'exception de son casque, construit sur mesure en graphite, qui coûte 820 000 euros. Le système Retina intégré coûte lui 8200 euros. Son gilet pare-balles en Kevlar coûte 2500 euros, avec 950 euros de renforts en carbone.

Pour protéger ses attributs masculins, l'homme chauve-souris utilise une coquille en kevlar à 850 euros.

Quant à sa cape, ce n'est pas un simple bout de tissu : prévue pour ne pas se froisser, elle coûte la bagatelle de 32 000 euros.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir (crédit : Supermoneymarket)

64 millions d'euros de véhicules

Le Tumbler de Batman (un véhicule à mi-chemin entre la voiture et le tank) coûte 14 millions d'euros. Il embarque en série un système de camouflage, un blindage, des mitraillettes, un moteur à propulsion et un GPS. Le Tumbler dispose aussi d'un système d'auto-destruction : l'activer permet de s'échapper du véhicule en Batpod, une moto à deux roues d'un coût de 1,2 millions d'euros. Cher, peut-être, mais Catwoman l'apprécie.

The Bat coûte bien plus cher : près de 50 millions d'euros. Il s'agit d'un véhicule volant en forme de chauve-souris, associant la propulsion d'un avion à la possibilité de faire du vol stationnaire, comme un hélicoptère.

133 000 euros de gadgets divers

Contrairement à ses homologues super-héros, Batman n'a pas de super-pouvoirs et compense avec des gadgets. Son pistolet lance-grappin coûte 41 000 euros (une dépense que n'a pas à assumer Spiderman, par exemple), le même prix que son laser à vibrations (un système de surveillance qui permet de repérer les vibrations sonores d'un objet). Son spectromètre (un appareil de mesure permettant de décomposer une quantité observée) coûte quant à lui 24 000 euros. Sa caméra thermique coûte 12 000 euros.

Batman ne se ruine pas au niveau des armes – il est vrai qu'il préfère le corps à corps. Certes, son lance-grenade coûte environ 5000 euros, mais le reste est bon marché : grenades lacrymogène, grenades classiques, shurikens (étoiles de ninja), shurikens explosifs... Autant d'armes accessibles dans la plupart des armureries pour quelques centaines d'euros... à condition d'avoir un permis de détention d'arme.

Entraînement : 1,2 million d'euros

Un permis de port d'arme ne suffit pas : encore faut-il savoir les utiliser. Bruce Wayne a suivi l'entraînement des forces spéciales américaines, pour 400 000 euros. Il en a profité pour prendre des cours de pilotage d'appareils militaires, pour la même somme.

Enfin, puisqu'un corps sain n'est rien sans un esprit sain, le pdg de Wayne Corporation a également plusieurs diplômes d'ingénieur. Ses études lui ont coûté 400 000 euros. Un chiffre qui serait sûrement moins élevé en France, où les études sont bien moins chères qu'aux Etats-Unis.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !