Covid-19 : Emmanuel Macron estime que le Professeur Didier Raoult est "un grand scientifique" et souhaite que son traitement soit "testé" dans de bonnes conditions | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Covid-19 : Emmanuel Macron estime que le Professeur Didier Raoult est "un grand scientifique" et souhaite que son traitement soit "testé" dans de bonnes conditions
©GERARD JULIEN / AFP

Pistes pour lutter contre le Covid-19

Covid-19 : Emmanuel Macron estime que le Professeur Didier Raoult est "un grand scientifique" et souhaite que son traitement soit "testé" dans de bonnes conditions

Après sa rencontre à Marseille avec Didier Raoult, Emmanuel Macron est revenu sur les travaux du Professeur de l’IHU Méditerranée lors d’un entretien pour RFI.

Le Professeur Didier Raoult était à nouveau au coeur des débats et de l'actualité scientifique cette semaine dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-19 en France suite à ses déclarations sur le recul et la "disparition" imminente de l’épidémie de coronavirus à Marseille. Didier Raoult a ainsi tenu à réaffirmer que son traitement, à base d’hydroxychloroquine notamment, contre le virus faisait ses preuves au cœur de la cité phocéenne. 

Emmanuel Macron a récemment rencontré Didier Raoult à Marseille. Le président de la République a évoqué les travaux de Didier Raoult à l’occasion d’un entretien accordé à RFI ce mercredi 15 avril

Le président de la République a indiqué qu’il était "passionné" par ses études et qu’il souhaitait que son traitement soit "vite" testé avec "des méthodes rigoureuses".

Interrogé par RFI, Emmanuel Macron a indiqué qu'il avait "beaucoup de respect" pour Didier Raoult : 

"Je suis convaincu que c'est un grand scientifique, et je suis passionné par ce qu'il dit, et ce qu'il explique. En effet, il nous invite à être humbles, parce que lui-même dit que les choses peuvent varier selon les saisons et les géographies, et qu’un virus réagit selon les écosystèmes. Donc peut-être qu’il y a ça en Afrique. Je dis juste qu’on doit s’assurer que partout, les essais soient faits, donc il faut que l'on reste collectivement très rigoureux".

Emmanuel Macron n’a pas souhaité trancher définitivement la question des traitements lors de cette interview : 

"Le président de la République française n'est pas là pour dire "tel traitement est le bon ou n'est pas le bon". Moi, mon rôle, et ce que j'ai fait en me rendant chez le Professeur Raoult, c'est de m'assurer que ce sur quoi il travaille, et c'est vraiment une de nos plus grandes sommités en la matière, rentrait bien dans le cadre d'un protocole d'essai clinique. Qu'on pouvait aller vite pour s'assurer, en tout cas regarder, avec des méthodes qui doivent être simples mais rigoureuses, si ça marchait ou ne marchait pas". 

Emmanuel Macron souhaite que soit "testé" le remède préconisé par l'infectiologue :

"Aujourd'hui, partout dans le monde, il y a des essais cliniques qui sont lancés. La France est le pays européen qui en a le plus lancé".

Le chef de l’Etat a tenu à se défendre face aux critiques suite à sa rencontre à Marseille avec le Professeur Raoult : 

"Moi, je ne suis pas médecin. Je ne suis pas spécialiste des maladies infectieuses comme le Professeur Raoult, pour qui j’ai beaucoup de respect et que je suis en effet allé voir, pour comprendre et m’assurer que ce qu’il proposait était bien testé dans le cadre des essais cliniques. […] La combinaison hydroxychloroquine-azithromycine, parce qu’il n’y a pas que l’hydroxychloroquine qui est proposée, c’est une bithérapie que propose le Professeur Raoult, il faut qu’elle soit testée. Lui l’utilise et a son propre protocole. Il y a un protocole qui a été autorisé par les autorités compétentes à Montpellier. Et il faut qu’on avance, qu’on montre l’efficacité et qu’on mesure la toxicité. Je dis ça parce qu’il faut être très prudent".

Pour découvrir l'intégralité de l'entretien d'Emmanuel Macron sur les ondes de RFI, dans lequel il évoque également le moratoire sur la dette des pays africains, cliquez ICI

Vous pouvez également retrouver la dernière vidéo du Professeur Didier Raoult sur l'évolution de l'épidémie et sur l'avancée de ses travaux (la vidéo a déjà été visionnée plus d'un million de fois) :

RFI

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticienEmmanuel Macron rencontre le professeur Didier Raoult à Marseille en ce jeudi 9 avrilHydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !