Copenhague : l'auteur présumé des fusillades, tué dimanche matin, était connu des services de police | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le niveau d'alerte est au maximum
Le niveau d'alerte est au maximum
©Reuters

Fin

Copenhague : l'auteur présumé des fusillades, tué dimanche matin, était connu des services de police

Selon la police, tous les éléments semblent montrer qu'il cherchait à imiter les attentats de Paris. L'identité des deux victimes a été dévoilée par la presse danoise.

Un peu plus d'un mois après les attentats de Paris, c'est le Danemark qui est, cette fois, en deuil. Deux attaques successives, samedi 14 février dans un centre culturel de Copenhague, puis quelques heures plus tard devant une synagogue ont provoqué la mort de deux personnes. Selon la police, c'est le même suspect qui serait à l'origine des deux fusillades. S'est engagé alors une vaste chasse à l'homme, après que le profil du tueur présumé a été fourni par des caméras vidéo. Le témoignage d'un chauffeur de taxi, qui l'a transporté, a aussi été décisif.



Les policiers ont mis sa résidence sous surveillance et ont tenté d'interpeller un homme qui s'y  dirigeait, dimanche au petit matin. Celui-ci a tiré sur les policier qui ont riposté et abattu l'homme, dans le quartier populaire de Nørrebro. Les enquêteurs pensent qu'il s'agit bien de l'auteur des fusillades, bien qu'il reste de nombreux points à éclaircir avant de l'affirmer sans plus aucun doute.

La polide n'a pas communiqué l'identité du suspect mais explique qu'il cherchait probablement à imiter les attentats à Paris de janvier dernier. Il était par ailleurs connu des services de police et originaire de Copenhague.

"C'est un matin très triste, où nous pensons à toutes les victimes et à leurs proches" a déclaré la Première ministre Helle Thorning-Schmid. "Deux personnes innocentes ont perdu la vie à la suite d'un acte terroriste cynique contre le Danemark".

L'identité des victimes a été dévoilée par la presse danoise. L'homme tué au centre culturel serait Finn Nørgaard, un réalisateur danois. L'autre se nomme Dan Uzan, il avait 37 ans et devait protéger la synagogue où il a trouvé la mort.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !