Congrès du PS : selon Bruno Le Roux, il "va redonner un cap à la politique gouvernementale" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Congrès du PS : selon Bruno Le Roux, il "va redonner un cap à la politique gouvernementale"
©Capture

Point de vue

Congrès du PS : selon Bruno Le Roux, il "va redonner un cap à la politique gouvernementale"

Le chef de file des députés socialistes était l'invité de RTL ce lundi matin. Il a évoqué le grand rendez-vous du mois de juin.

Martine Aubry rejoint le texte du gouvernement pour le Congrès

"Je m'en félicite. Ce n'est pas un manque de sincérité. Elle a toujours soutenu la politique du gouvernement. Elle a dit ce qu'elle avait à dire en temps voulu. (...) C'est la première fois qu'un congrès a lieu alors que la gauche est au pouvoir. Ce congrès va redonner un cap, du sens à la politique gouvernementale. Le texte sera celui du renouveau et de la reconquête, j'en suis certain".

Le contenu du texte soutenu par le gouvernement

"C'est un texte très riche. Sur ce qui est écrit concernant le travail du dimanche ? Nous ne voulons pas aller plus loin que l'équilibre défini par la Loi Macron par exemple. Etre efficece, constructif : c'est pour cela que ce texte a été élaboré. C'est un texte au service des Français. Il fallait parler du rassemblement. Il y a aussi des points sur le progrès, sur le travail qui est au coeur de notre projet. Il aura une portée, un rôle dans la reconquête de la gauche".

Loi sur le renseignement

"Nous voulons protéger les Français. Les terroristes veulent restreindre nos libertés. Il faut donc encadrer davantage les choses en modernisant le cadre juridique. Je n'ai pas peur de la façon dont vont être utilisés ces moyens. Il y a plusieurs garanties dont une judiciaire si un individu est victime de cette loi. On protège les Français. Ce sont des moyens nouveaux. Il faut être ancré dans la réalité. Il faut avoir l'esprit tordu pour croire que le gouvernement a envie d'autre chose que de protéger les Français".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !