Commerces dégradés et voitures brûlées lors d'une nuit de violences à Fréjus | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Commerces dégradés et voitures brûlées lors d'une nuit de violences à Fréjus
©

Dégradations en série

Commerces dégradés et voitures brûlées lors d'une nuit de violences à Fréjus

Cet épisode a eu lieu dans la nuit de samedi 8 au 9 mai dans le quartier de La Gabelle à Fréjus.

Pour les habitants de cette ville méditérannéenne, cette soirée de printemps n'a pas été de tout repos. Dans la nuit de samedi à dimanche, une dizaine de commerces de la villes ont été visés par des échauffourés et trois véhicules incendiés. La police nationale rapporte qu'« entre 30 et 40 individus ont commencé par allumer des feux de poubelles » avant de commencer à jeter des projectiles sur leur effectif. Les événements se sont poursuivi jusqu'à 4 heures du matin sans qu'aucune personne n'ait été interpellé. 

Le maire de la ville a plaidé au micro de CNEWS pour l'envoi de renforts et a demandé à l'État d'embaucher des policiers. En réaction le ministre de l'Intérieur a annoncé le déploiement  «d'une compagnie de CRS, soit 70 policiers, pour faire respecter l'ordre républicain» considérant ces violences inacceptables. 

Les Fréjusiens déplorent une hausse de l'insécurité dans leur ville, le quartier de La Gabelle étant souvent le théâtre d'échauffourée ces dernières semaines. Néanmoins la police indique que  «les violences sont montées d'un cran» dernièrement. 

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !