Voilà combien coûtent les illuminations des fêtes à la planète | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Voilà combien coûtent les illuminations des fêtes à la planète
©Reuters

Cher...

Voilà combien coûtent les illuminations des fêtes à la planète

Noël et le Nouvel An sont l'occasion d'installer une multitude de guirlandes lumineuses. Et la facture mondiale s'annonce salée.

On compare souvent certaines régions riches à des pays entiers, tant les écarts sont importants entre les continents. Voici une nouvelle comparaison liée au illuminations de Noël : la seule part énergétique consommée par les Américains pour leurs décorations est supérieure à la consommation électrique annuelle de l’Éthiopie... Tradition dans de nombreux pays, les guirlandes lumineuses vont, de nouveau, faire exploser la consommation mondiale, quelques semaines après les engagements de la COP21. Les Etats-Unis avalent ainsi 6,63 milliards de kWh à chaque fin d'année, de quoi faire tourner 14 millions de réfrigérateurs, souligne un blog du Center for Global Development. A noter que cela ne représente que 0,2 % de la consommation totale américaine sur une année.

En France, le ratio est bien moindre. Une étude menée par l'Agence de l'environnement et de la maitrise de l'énergie (Ademe), montre que les Français ont consommé 75 millions de kWh en 2014 pour leurs décorations de Noël. Et ce sont évidemment les guirlandes installées par les villes qui font flamber la facture, même si le développement des ampoules à basse consommation a permis de  freiner cette explosion. A Paris, les Champs Elysées et plusieurs grandes autres avenues ont ainsi viré à la LED pour éviter le gaspillage. Par exemple, la décoration de l'avenue Montaigne est passé de 65 000 euros à 15 000 euros en quelques années. En 2014, la capitale a néanmoins dépensé trois millions d'euros (réparties avec les associations et les commerçants) pour devenir une véritable ville lumière.

Si les prix ont baissé, l'Ademe précise néanmoins qu'il faut faire tourner une centrale nucléaire pour produire l'énergie de la France, simplement pour la période des fêtes.

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !