Climat : 1,5 million de signatures pour une action contre l'Etat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Climat : 1,5 million de signatures pour une action contre l'Etat
©WALTER DIAZ / AFP

Mobilisation

Climat : 1,5 million de signatures pour une action contre l'Etat

Quatre ONG ont lancé une pétition, qui a réuni plus d'un million de signatures en quelques jours, pour "contraindre l'État à agir".

Quatre associations (Notre Affaire à Tous, la Fondation pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France et Oxfam France) ont décidé d’attaquer l’Etat français en justice "pour qu’il respecte ses engagements climatiques et protège nos vies, nos territoires et nos droits". En parallèle, elles ont lancé une pétition intitulée "L'Affaire du siècle", qui a réuni entre le mardi 18 décembre et le dimanche 23 plus d'1,5 million de signatures. Le premier million de signatures avait été atteint en moins de 48 heures. "C'est du jamais vu dans une mobilisation online sur le climat. La preuve que l'union fait la force", affirme Cyril Dion, réalisateur du film Demain et signataire de la pétition. C'est déjà la pétition ayant obtenu le plus de signatures en France.

"L'État ne respecte pas ses propres objectifs climatiques. Il faillit à sa mission de prévention des risques et de protection des citoyens. C'est constitutif d'une carence fautive", explique Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France. "Un million de personnes et sans doute plus demandent des comptes à l'Etat pour son inaction climatique, c'est historique. Ils attendent des actes forts et concrets, tout de suite. Emmanuel Macron ne peut plus se contenter d'effets de manche sur le climat", ajoute-t-il.

Les ONG attendent que l'Etat soit condamné symboliquement pour ses manquements en matière de politique climatique. Par cette action, elles veulent lui rappeler ses engagements en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

L'ancien ministre de la transition énergétique, Nicolas Hulot s'est réjouit de cette mobilisation citoyenne qualifiée "de signal fort qui ne demande qu'à être concrétisé".

L'Affaire du Siècle

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !