Classement des pays où il fait bon s'expatrier : l'Asie a la cote | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Classement des pays où il fait bon s'expatrier : l'Asie a la cote
©

Envie de partir ?

Classement des pays où il fait bon s'expatrier : l'Asie a la cote

La banque HSBC a réalisé cette étude et donne ses résultats ce mercredi.

Les exilés fiscaux français ont été plus nombreux en 2012 comme le rapportait récemment le ministère des Finances. Si les destinations les plus courues étaient la Suisse, le Royaume-Uni ou encore la Belgique, certains n'ont pas hésité à s'installer en Asie. Et visiblement, c'est un bon choix. Selon un classement de la banque HSBC sur les pays dans lesquels les expatriés vivent le mieux, les pays asiatiques ont la cote. En effet, la Thaïlande arrive en tête de cette étude.

La Chine est troisième, Singapour est sixième, l'Inde septième et Taïwan huitième. Un joli tire groupé. "Cette année, les résultats montrent que l'Asie est l'une des destinations offrant la meilleure qualité de vie pour les expatriés, ainsi qu'une région particulièrement intéressante pour enrichir leur vie sociale", a  expliqué le responsable de l'étude menée auprès de 7 000 expatriés.

Mais l'Europe et la France possèdent quelques atouts que les expatriés reconnaissent. Ainsi notre pays est le troisième choix des familles qui accordent beaucoup d'importance aux services de garde, de santé et de bien être ainsi que d'éducation. Par ailleurs, de nombreux retraités privilégient notre pays pour ses atouts culturels et "sa bonne qualité de vie". La France se classe donc 17e au classement général, loin derrière toutefois l'Allemagne qui arrive au 2e rang global.

Les expatriés qui partent pour des raisons économiques misent quand à eux sur des nations plus "reconnues" dans ce domaine (Suisse, Chine et Qatar). Pas surprenant

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !