Christine Lagarde candidate à sa succession à la tête du FMI | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Christine Lagarde candidate à sa succession à la tête du FMI
©Reuters

Officiel

Christine Lagarde candidate à sa succession à la tête du FMI

Le Fonds monétaire international procédera à la désignation de son prochain directeur général "d'ici début mars

C’était attendu, c’est désormais officiel. Christine Lagarde a annoncé qu’elle souhaitait effectuer un deuxième mandat à la tête du FMI.  "Oui, je suis candidate pour un deuxième mandat" a-t-elle affirmé sur France 2 ce vendredi matin.

Cette annonce intervient au lendemain de l'ouverture du processus de désignation par l'institution financière.  "J'ai eu l'honneur de recevoir, dès le début de la procédure, des soutiens de la France, de la Grande-Bretagne, de l'Allemagne, de la Chine, de la Corée" a précisé la patronne de l'institution financière.

La France a en effet exprimé jeudi son soutien à Christine Lagarde par la voix de Manuel Valls. En déplacement au Forum économique de Davos, le Premier ministre a déclaré devant la presse internationale : "Tout ce que je peux vous dire aujourd'hui, c'est que les autorités françaises soutiennent et font une grande confiance à Christine Lagarde."

Aucun candidat n’a véritablement émergé face à l’ancienne ministre de l’Economie de Nicolas Sarkozy, qui dirige l’institution depuis 2011. Mais elle pourrait voir ses ambitions contrariées par son renvoi devant la Cour de justice de la République pour l'arbitrage dans l'affaire Tapie. Une décision contre laquelle elle a aussitôt décidé de former un recours auprès de la Cour de cassation.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !