Chômage en France métropolitaine : très légère hausse à 9,7% au deuxième trimestre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Le chômage progresse toujours en France
Le chômage progresse toujours en France
©

Chiffres

Chômage en France métropolitaine : très légère hausse à 9,7% au deuxième trimestre

Le taux pour la France métropolitaine se situe à son niveau de 1999.

Le chômage s'invite à la table des mauvaises nouvelles toutes les semaines en France. Après le seuil symbolique des trois millions de chômeurs, la France s'approche dangereusement de celui des 10% de la population active. Selon les données publiées ce jeudi par l'Insee, le taux de chômage s'élève en effet au deuxième trimestre à 9,7% en métropole, 10,2% si l'on inclut les départements d'outre-mer. Si la hausse reste très légère puisqu'elle s'élève à 0,1 point, le taux de chômage pour la France métropolitaine se situe à son niveau de 1999. La métropole compte donc 2,785 millions de chômeurs, soit une hausse de 52 000 par rapport au premier trimestre. L'institut de statistiques français ajoute par ailleurs qu'en France métropolitaine 3,5 millions de personnes ne travaillant pas souhaitent travailler, qu'elles soient ou non disponibles dans les deux semaines pour travailler et qu'elles recherchent ou non un emploi.

L'Insee indique également que le taux d'emploi de 15-64 ans a monté de 0,1 point à 63,9% au deuxième trimestre, tandis que celui en CDI a grimpé de 0,2 point à 48,9%. Le taux d'emploi en CDD/intérim reste quant à lui stable à 6,7%.

Le ministère du Travail ainsi que Pôle Emploi ont par ailleurs rappelé que le nombre de chômeurs avait beaucoup augmenté en juillet. Il y avait ainsi 1,4% de demandeurs d'emplois de plus en juillet en France métropolitaine, qui étaient donc 2 987 100 à pointer à Pôle Emploi, son niveau le plus élevé depuis juin 1999. Le nombre total de demandeurs d'emploi (catégorie A, B et C) en France métropolitaine s'élevait à 4 453 800 en juillet, 4 733 000 si l'on compte aussi ceux des départements d'outre-mer.

Lu sur le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !